jeudi 20 septembre 2018 16:36:15

25e sommet arabe ordinaire a Koweit : M. Bensalah appelle à faire prévaloir la sagesse en vue de régler la crise en Syrie

Ramtane Lamamra : « L'Algérie ne ménagera aucun effort pour l'unification des rangs arabes »

PUBLIE LE : 26-03-2014 | 0:00
D.R

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a souligné hier à Koweït que l'Algérie «ne ménagera aucun effort» dans le sens de l'unification des rangs arabes.

Dans une interview au journal koweïtien Ennahar, M. Lamamra a indiqué que seule l'Union est à même de permettre aux pays arabes d'avoir une place influente au sein de la communauté internationale, soulignant que l'Algérie «ne ménagera aucun effort dans ce sens».
Le ministre a exprimé le souhait que le sommet de Koweït puisse être celui de la «réconciliation arabe», relevant une mobilisation intense pour la concrétisation de la solidarité arabe.  S'agissant de la crise syrienne, M. Lamamra a fait savoir que cette question ne se résume pas à un simple siège, appelant l'ensemble des acteurs à œuvrer à faire de la Ligue arabe un espace pour régler cette tragédie humanitaire et sauver la Syrie de la guerre civile. «Nous pensons que la question syrienne est plus qu'un siège vacant. C'est avant tout une tragédie, un massacre et une guerre civile. Après trois années de crise, il est important de centrer la réflexion sur une solution. Le problème du siège est une question secondaire. Nous estimons que cette question devrait être réglée dans le cadre des chartes et des lois internationales et de la Ligue arabe qui traitent de la représentation des pays dans les organisations internationales et régionales». Pour ce qui est du terrorisme, le diplomate algérien a réitéré l'appel de l'Algérie au tarissement des sources de financement de ce dangereux fléau à travers l'adoption d'un projet de convention arabe de lutte contre ce phénomène.  Dans le cadre du renforcement de l'action arabe commune en matière de lutte contre le terrorisme, M. Lamamra a fait savoir que la vision de l'Algérie va dans le sens de la mise en place d'un mécanisme au niveau de l'organisation arabe à travers les réunions des ministres des Finances et de la Justice. Ceci constituera, a-t-il ajouté, un pas décisif vers le règlement de cette question dans un cadre juridique et non politique.  Le Conseil de sécurité dispose de listes basées sur l'examen des dossiers présentés par les pays membres pour décider de l'introduction de certaines organisations sur la liste des organisations terroristes, et ce conformément au respect des droits de l'homme. «Les pays arabes», a-t-il ajouté, «doivent réfléchir à la mise en place d'un tel mécanisme dans le cadre de la Ligue arabe pour traiter les choses de manière rationnelle».

M. Bensalah s'entretient avec le président du Parlement koweïtien...    
Le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader  Bensalah, s'est entretenu hier à Koweït, avec le président du Parlement koweitien et président de l'Union parlementaire arabe, M. Marzouk Al Ghanem.          
Les entretiens ont porté sur les moyens de développer la coopération  entre les deux institutions législatives algérienne et koweitienne et l'échange d'expériences entre les deux parties dans le cadre de l'Union parlementaire  arabe.
 La rencontre à laquelle a assisté Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères s'est déroulée en marge des travaux du Sommet arabe  ordinaire dans sa 25e édition.

... le  président yéménite...  
Le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, qui représente le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika à la 25e session du Sommet arabe s'est entretenu avec le président yéménite Abd Rabou Mansour Hadi.  
La rencontre qui s'est déroulée en marge de la première journée des  travaux du Sommet arabe a porté sur les relations entre l'Algérie et le Yémen et les moyens de les renforcer.          
Les deux parties ont également abordé les questions inscrites à l'ordre  du jour du Sommet ainsi que les résultats qui pourraient en découler «au service de la coopération arabe commune à la lumière des développements dans le monde arabe et à l'extérieur».         
Lors de cette rencontre à laquelle a assisté le ministre des affaires  étrangères M. Ramtane Lamamra, le président yéménite a informé M. Bensalah sur  les développements de la situation dans son pays après le dialogue national amorcé dans le cadre de l'initiative de Doha.
Les travaux de la 25e session du Sommet arabe a débuté hier à Koweït, sous le slogan «La solidarité pour un avenir meilleur».

... et le président libanais   
Le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah qui représente le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika,  à la 25e session du Sommet arabe qui s’est tenu hier à Koweït, s'est entretenu  avec le président libanais Michel Souleiman.          
La rencontre qui s'est déroulée à l'issue de la séance d'ouverture officielle du Sommet en présence du ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a porté sur le relations bilatérales «privilégiées» et les moyens de les développer au mieux des intérêts des deux peuples et des deux pays.           
M. Bensalah a transmis les salutations fraternelles du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika à son homologue libanais. Les travaux de la 25e session du Sommet arabe ont débuté hier à Koweït, sous le slogan «la Solidarité pour un avenir meilleur».

-----------------------------

Appel à renforcer l'action commune  
L'émir du Koweït Cheikh Sabah Al Ahmed Al Djaber Al Sabah a appelé mardi à l'ouverture des travaux de la  25e session du Sommet arabe ordinaire les pays arabes à dépasser leurs différends, soulignant la nécessité de renforcer l'action arabe commune.           
Evoquant le phénomène du terrorisme, l'Emir du Koweït a souligné  que la lutte contre ce phénomène exigeait davantage d'efforts de la part des pays arabes en coordination avec la communauté internationale.            
S'agissant de la situation en Syrie, Cheikh Djaber Al Sabah a appelé le conseil de sécurité à «œuvrer à mettre fin à la tragédie humaine qui ensanglante ce pays». Pour ce qui est de la question palestinienne, l'Emir du Koweït a affirmé  que «la paix juste et globale ne pourra être instaurée que par l'établissement d'un Etat palestinien avec El Qods pour capitale», ajoutant que les violations incessantes d'Israël «entravent la réalisation de la paix».            
L'Emir du Qatar Cheikh Tamim Ben Hamed Al Thani a appelé de son côté  à la tenue d'un mini sommet arabe pour parvenir à une réconciliation entre les factions palestiniennes, affirmant que son pays était disposé à accueillir  cette rencontre avec la participation des pays arabes désireux de contribuer à cette action en application de la déclaration de Doha de février 2012.            

---------------------------

Khaled Djarallah, charge des AE de l'Etat du Koweit :
« Les dirigeants arabes en mesure de dépasser les situations difficiles »
Le chargé des Affaires étrangères de l'Etat du Koweït, Khaled Djarallah, a affirmé hier à Koweït, que son pays demeurait convaincu que les dirigeants arabes «sont en mesure de dépasser les situations difficiles et capables d'un grand apport» pour faire aboutir les aspirations des Etats et peuples arabes.
«Nous espérons que le sommet aboutisse à des décisions et à des résultats positifs», a déclaré le responsable koweïtien qui a précisé que la déclaration de Koweït «englobe toutes les questions politiques, économiques, sociales et de développement ainsi qu'un traitement global des problèmes du monde arabe». Il a en outre souligné que la question palestinienne «demeure centrale dans ce sommet», affirmant que «le soutien à cette cause est constant et indéfectible».
S'agissant du terrorisme, le responsable koweïtien a précisé que cette question était inscrite à l'ordre du jour, ajoutant qu'un large segment lui a été consacré dans la déclaration de Koweït». Concernant une clause sur le soutien à l'Egypte et au Liban, il a indiqué qu'«un projet de résolution relatif au soutien au Liban et à son armée ainsi qu'un paragraphe relatif au soutien à l'Egypte sont prévus dans cette déclaration».
Il a enfin exprimé ses remerciements à la Tunisie pour sa proposition d'accueillir l'année prochaine le sommet économique sur le développement, affirmant que cette initiative montrait l'intérêt des Tunisiens à la question de développement dans le monde arabe.

-----------------------------

Les travaux du Sommet  se poursuivent jusqu’à aujourd’hui
Le représentant du ministère des Affaires étrangères koweïtien, Khaled Al Djar Allah, a annoncé hier que les travaux du 25e Sommet arabe qui se tient à Koweït se poursuivront jusqu’à aujourd’hui et qu’aucun changement dans le programme du Sommet n’est intervenu. Des sources diplomatiques arabes à Koweït avaient indiqué que les travaux du Sommet seront réduits à un jour au lieu de deux, comme prévu. L’ordre du jour prévoit pour aujourd’hui une deuxième séance de travail à huis clos consacrée à l’adoption des projets de décisions et une séance de clôture plénière consacrée à la Déclaration de Koweït.
Le premier vice-président du Conseil des ministres, et ministre des Affaires étrangères du Koweït, Cheikh Sabah El-Khaled El-Hamed El-Sabah et le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil Al Arabi, devraient animer une conférence de presse sur les résultats du 25e Sommet arabe que se tient pour la première fois à Koweït.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions