samedi 22 septembre 2018 22:50:53

Tahmi a Biskra : « Les résultats sportifs de haut niveau passent par la formation des jeunes »

Les résultats sportifs de haut niveau, quelle que soit la discipline, passent par la "formation des jeunes sur le long terme", a affirmé, hier à Biskra, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi.

PUBLIE LE : 26-03-2014 | 0:00
D.R

Les résultats sportifs de haut niveau, quelle que soit la discipline, passent par la "formation des jeunes sur le long terme", a affirmé, hier à Biskra, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohammed Tahmi.  Devant des athlètes des équipes nationales des catégories jeunes (cadets et juniors), en stage à l’école régionale des sports olympiques de Biskra, le ministre a souligné qu’il est "impossible d’obtenir les résultats escomptés sans un intérêt accru à la formation des jeunes".   Gagner une médaille olympique ou de niveau international "n’est pas réalisable au bout d’une formation de deux ou trois ans, car il faut compter sur des sportifs qui se préparent au moins pendant dix ans", a souligné M. Tahmi, estimant que la présence de 80 athlètes dans cette école régionale s’inscrit précisément dans le cadre de cette stratégie de formation. Cette élite nationale, composée de cadets et juniors spécialisés notamment dans les disciplines de la natation, de l’athlétisme, de la boxe et du cyclisme, poursuivra ce stage à Biskra jusqu’au 1er avril prochain, selon le directeur de wilaya de la jeunesse et des sports, Abdelaziz Djabourbi, en présence de M. Mustapha Berraf, président du Comité olympique algérien.
Le ministre a annoncé que 10 à 15 établissements de formation similaires seront réalisés dans les deux ans à venir pour la prise en charge des différentes disciplines sportives.  M. Tahmi a annoncé aux travailleurs de l’établissement, qui lui ont soumis cette préoccupation, que l’école régionale de Biskra, encore rattachée à l’Ecole nationale des sports olympiques de Sétif, sera autonome. Au cours de sa visite dans les Ziban, le ministre a inspecté le chantier de réalisation d’un complexe sportif dans la daïra de Sidi Okba, avant de poser la première pierre symbolique d’un stade de football de 5.400 places à Zeribet el Oued. Chaque chef-lieu de daïra doit disposer d’un stade de football, d’une salle omnisports, d’une piscine semi olympique et d’une piste d’athlétisme, a réaffirmé M. Tahmi qui a annoncé par ailleurs que des écrans géants seront installés sur les places publiques pour suivre la prochaine Coupe du monde.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions