mardi 02 juin 2020 07:10:51

La présidente du CRA a Ghardaia : « L’Algérie n’a de leçons à recevoir de personne en matière de droit humanitaire »

La présidente du Croissant- Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès, a affirmé, hier à Ghardaïa, que "l’Algérie n’a pas de leçon à recevoir en matière de droit humanitaire".

PUBLIE LE : 26-03-2014 | 0:00
D.R

La présidente du Croissant- Rouge algérien (CRA), Saïda Benhabylès, a affirmé, hier à Ghardaïa, que "l’Algérie n’a pas de leçon à recevoir en matière de droit humanitaire".
"De tout temps, et en toutes circonstances, les Algériens ont été animés de paix, de tolérance et de solidarité humaine", a souligné Mme Benhabylès, précisant que cela témoigne de "l’esprit de solidarité qui prévaut dans la société algérienne".
S’exprimant lors d’une visite de travail dans la région de Ghardaïa, la nouvelle responsable du CRA a mis en exergue les efforts accomplis par le CRA, aux plans national et international, dans le domaine humanitaire.
Dévoilant les grandes lignes de son programme de travail à la tête du CRA, Mme Benhabylès a indiqué que le Croissant-Rouge algérien est une organisation "apolitique" et "neutre" qui défend "fermement" le droit inaliénable au "respect de la dignité humaine".
"Le CRA est guidé par les principes fondamentaux : humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité", a-t-elle rappelé en estimant que cette institution est un espace de rassemblement, d’espoir et d’espérance, devant s’ouvrir à tous dans la transparence, à travers des actions volontaires et un engagement en faveur des plus vulnérables avec l’appui de l’ensemble des Algériens.
Parlant des événements de Ghardaïa, la responsable du CRA a assuré que les habitants de la région sont animés, dans leur diversité culturelle et religieuse, par l’esprit de solidarité et de cohésion sociale qui émane de notre religion "l’islam". Ghardaïa n’a jamais été "un champ de bataille ou de guerre", mais un espace exemplaire de cohabitation dans la diversité entre les résidents", a-t-elle indiqué soulignant que les derniers événements ne sont qu’un "nuage passager".
La présidente du CRA s’est entretenue avec l’ensemble des cadres, bénévoles et autres volontaires, de la société civile de Ghardaïa.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions