lundi 19 novembre 2018 19:48:55

Santé : Diabète et hypertension favorisent l'apparition de maladies neurodégénératives

Le diabète et l'hypertension artérielle favorisent l'apparition de maladies neurodégénératives comme l'Alzheimer et le Parkinson, a indiqué le Pr Mohamed Ait Kaci, chef de service neurologie, à l'établissement hospitalier spécialisé Ali-Ait-Idir, d'Alger.

PUBLIE LE : 26-03-2014 | 0:00
D.R

Le diabète et l'hypertension artérielle favorisent l'apparition de maladies neurodégénératives comme l'Alzheimer et le Parkinson, a indiqué le Pr Mohamed Ait Kaci, chef de service neurologie, à l'établissement  hospitalier spécialisé Ali-Ait-Idir, d'Alger. "Les maladies métaboliques comme l'obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires sont d'importants facteurs de risque accélérant l'apparition de maladies neurodégénératives, tels que l'Alzheimer et le Parkinson", a précisé le Pr Ait Kaci, lors d'une journée de formation continue organisée, dimanche à Alger, au profit de spécialistes en neurologie. Le diabète mal équilibré ainsi que les maladies cardiovasculaires peuvent être à l'origine de lésions neurologiques au niveau du cerveau et accentuent  les risques d'apparition de maladies neurologiques, a ajouté le spécialiste.  L'âge avancé fait aussi partie des facteurs de risque favorisant le  développement de ces affections dégénératives.  Le Pr Ait Kaci a également fait savoir que les niveaux d'instruction élevés protégeaient des maladies dégénératives et retardaient leur apparition. La lecture et la pratique d'activités sportives régulières diminuent  en outre les risques d'apparition de l'Alzheimer et du Parkinson. S'agissant du diagnostic, le chef de service neurologie a souligné que  les techniques de diagnostic étaient de plus en plus sophistiquées et que les  maladies dégénératives étaient désormais connues par les médecins. Les tests de mémoire, de neuropsychologie ainsi que les IRM et les  scanners figurent parmi les techniques de diagnostic les plus utilisées par  les spécialistes en neurologie. Le Pr Ait Kaci a conseillé aux familles des malades d'entourer les patients  et de leur parler, expliquant que les échanges sociaux retardaient l'aggravation  de ces maladies. Le Pr Mathieu Ceccaldie, chef de service neurologie à l'hôpital de  la Timone en France a rappelé qu'il existait des formes d'Alzheimer et de Parkinson  d'ordre génétique, apparaissant avant 40 ans et liées à des gênes spécifiques. Il a relevé à ce sujet que les spécialistes devaient distinguer les  troubles de mémoire bénins, dus au manque d'attention et les pertes de mémoire  d'événements récents, susceptibles d'être liées aux affections neurologiques. Le même spécialiste a noté que les régimes alimentaires riches en fruits,  légumes, huile d'olive et poissons retardaient l'installation et l'expression  des troubles neurodégénératifs. Les maladies neurodégénératives sont des affections neurologiques caractérisées  par une altération intellectuelle progressive et irréversible. Il n'existe à l'heure actuelle aucun traitement qui bloque le développement  de ces pathologies. Les traitements prescrits pour les malades sont des traitements  symptomatiques.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions