vendredi 23 aot 2019 05:49:06

Abdelaziz Belkhadem à Skikda : «Voter pour Bouteflika, c’est voter pour la stabilité de l’Algérie»

Le représentant du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle du 17 avril prochain, Abdelaziz Belkhadem, a affirmé hier à Skikda qu’en élisant Bouteflika, le peuple algérien aura «voté pour la stabilité du pays, sa cohésion, et pour un programme de développement ambitieux et de nouvelle réformes politiques».

PUBLIE LE : 24-03-2014 | 23:00
D.R

Le représentant du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika à la présidentielle du 17 avril prochain, Abdelaziz Belkhadem, a affirmé hier à Skikda qu’en élisant Bouteflika, le peuple algérien aura «voté pour la stabilité du pays, sa cohésion, et pour un programme de développement ambitieux et de nouvelle réformes politiques».
 Au cours d’un meeting organisé au centre culturel Aïssat-Idir devant une foule nombreuse, Belkhadem a souligné que Bouteflika a «honoré tous les engagements qu’il a pris durant ses trois mandats: en rétablissant la paix, en engageant le pays dans le processus de développement socioéconomique, en débarrassant le pays de ses dettes et en repositionnant l’Algérie sur la scène internationale».
Il a insisté sur le fait que les grandes réalisations, les programmes  d’habitat, les projets structurants engagés dans chaque wilaya et les postes d’emploi créés sont «le fruit d’une stratégie de développement» mise en œuvre par Bouteflika. «Même si des lacunes peuvent exister, le progrès socioéconomique du pays reste un fait tangible pour tous ceux qui ont une vision objective (à)», a encore ajouté M. Belkhadem. Sur l’état de santé du candidat qu’il représente, Abdelaziz Belkhadem a précisé que l’Algérie «n’a pas besoin d’un chef de chantier mais d’un chef d’Etat dont l’expérience, l’honnêteté et la maturité politique prévaudront lorsqu’il s’agira de prendre des décisions déterminantes pour le pays et le peuple». Abdelaziz Belkhadem a également appelé les électeurs à participer massivement  au scrutin du 17 avril prochain, estimant que l’enjeu est «très important, sinon décisif dès lors qu’il s’agit de l’avenir du pays».
Il a par ailleurs rappelé «l’importance de savoir choisir l’homme, qui répond le mieux aux besoins de la situation actuelle marquée par une instabilité régionale». Quant à ceux qui appellent au boycott de ce scrutin qu'il a désigné comme étant des «pelles de démolition'', il a relevé qu'ils ''veulent conduire  le pays vers le chaos''

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions