vendredi 20 octobre 2017 00:39:19

Le compteur de gaz intelligent remplacera le compteur classique : Signature d’un contrat entre le groupe Sonelgaz et le CDTA

Brahim Bouzouia, directeur du CDTA : « Le compteur intelligent permettra d’introduire des fonctionnalités fiables »

PUBLIE LE : 25-03-2014 | 0:00
Ph. Bilel

Un contrat portant sur la réalisation d’un compteur à gaz intelligent a été signé hier entre le groupe Sonelgaz et le centre de développement des technologies avancées.
Sous les parrainages de Noureddine Bouterfa, président-directeur général du groupe Sonelgaz, et Abdelhafid Ouarag, directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le CDTA de Baba Hassen, premier centre de recherche en Algérie, a abrité la signature de ce partenariat stratégique qui œuvre à la consolidation du système national de recherche et développement en termes d’efficience. « Le projet est estimé à 30 mois et je dirai que nous ne sommes plus au stade de la convention et nous tenons à respecter les délais pour ce mégaprojet dont la conception a nécessité l’effort d’une panoplie de discipline dont la physique et l’informatique », a déclaré le PDG de Sonelgaz.
Ce projet commandé par le centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (CREDEG), filiale du groupe Sonelgaz, qu’exécutera le centre CDTA constituera une prouesse technique notable. Il consiste à développer un système de comptage automatique et à relever et interroger à distance et via le réseau, les compteurs à gaz naturel des clients de la Sonelgaz. Ces relevés permettront d’améliorer la qualité de la facturation ainsi que la performance du service vers les utilisateurs. D’autres fonctionnalités à haute valeur technologique ajoutée, en particulier en matière de sécurité, distingueront ce dispositif. Cette modernisation des infrastructures de Sonelgaz permettra de maîtriser les quantités de gaz acheminées et consommées et par conséquent, optimiser la gestion des réseaux de gaz.
Kader Bentounès

---------------------------------

Brahim Bouzouia, directeur du CDTA :
« Le compteur intelligent permettra d’introduire des fonctionnalités fiables »
Le but de ce partenariat consiste à remplacer le compteur classique par le compteur intelligent. Il faut savoir que le compteur classique est un système mécanique qui ne comporte ni électronique ni interfaçage, le relevé se fait d’une manière traditionnelle et l’opérateur se voit dans l’obligation de se déplacer dans les étages pour le gérer. L’avantage de rendre le compteur intelligent c’est d’introduire des fonctionnalités modernes très précises et fiables, mais surtout de le connecter à un système de consultation à distance et de le connecter à un système d’information, car à travers le compteur, on peut gérer la consommation et redistribuer le dispatching.
Ce projet permettra aussi l’optimisation et c’est une porte qu’on ouvre vers les applications qui vont à l’infini, autrement dit, le compteur peut être une source d’information à distance pour l’entreprise. Sur le plan technologique, c’est un système qui va englober un savoir-faire dans le domaine de la conception, le design, la communication sans fil, le système d’information et c’est toute ces applications qui vont faire l’habillage de ce système. Dans 30 mois, on livrera trois prototypes avec des brevets, et c’est l’usine d’El Eulma qui se chargera de sa fabrication.  
Propos recueillis par K. B.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions