mardi 12 novembre 2019 02:57:57

MOB : Amrani reviendra, reviendra pas ?

Le Mouloudia de Béjaia n’est pas prêt d’oublier de sitôt la défaite concédée le week-end dernier face au rival local, la JSMB (0-1), alors qu’il recevait dans ce match. Un revers qui fait mal aux camarades de Yettou.

PUBLIE LE : 25-03-2014 | 0:00
D.R

Le Mouloudia de Béjaia n’est pas prêt d’oublier de sitôt la défaite concédée le week-end dernier face au rival local, la JSMB (0-1), alors qu’il recevait dans ce match. Un revers qui fait mal aux camarades de Yettou. En effet, le chaud public mobiste n’a pas accepté de voir son équipe perdre le derby face au frère ennemi. Cela en raison de la rivalité qui caractérise les fans des deux équipes, qui n’en manquent pas une occasion, pour se narguer. Bon, lorsque cela ne dépasse pas le cadre sportif, c’est de bonne guerre, pourrait-on dire.
 Mais, lorsqu’un match de football se transforme en guerre des tranchées entre les inconditionnels des deux équipes, de surcroît d’une même ville, cela dépasse l’entendement et demeure franchement inexplicable.
En effet, les échauffourées, notamment en fin de match, ayant opposé les supporters du MOB et de la JSMB au moment où le derby de la Soummam devait plutôt être une fête du football, interpellent les consciences et sont condamnables à plus d’un titre. Pourquoi tout cela ? Est-ce cela le football, censé être un moment de joie, de bonheur, d’amitié et de spectacle ? Des fans du MOB tout comme ceux de la JSMB qui sont à l’origine des dépassements sont blâmables.
Les premiers cités sont même aller plus loin, en allant tout simplement saccager le siège du club. Que gagnent-ils en faisant cela ? Leur équipe n’a-t-elle pas le droit de faire un faux pas, pour sa première expérience en Ligue 1 ? Même le coach Abdelkader Amrani n’a pas été épargné… pourtant depuis son arrivée, l’équipe du MOB a réussi à remonter la pente et à sortir la tête de l’eau après une entame de saison complètement ratée.
Ce dernier, dégoûté par autant d’ingratitude et de manque de respect envers sa personne, a fait savoir aux dirigeants du club, qu’il mettait un terme à sa collaboration, en décidant tout simplement, de jeter l’éponge. Les responsables mobistes insistent pour l’en dissuader, mais semble-t-il, Amrani n’est pas prêt à revivre ce qu’il a enduré ainsi que ses joueurs après la défaite contre le MOB. Il est resté d’ailleurs injoignable ces jours-ci. Parviendra-t-on à le faire revenir sur sa décision ? Affaire à suivre.
M.-A. Azzouz  

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions