vendredi 15 novembre 2019 17:47:15

Ligue des champions d’Afrique (1/8es de finale-aller) : L’essentiel pour les Sétifiens

Le seul représentant algérien dans cette compétition de la Ligue des champions d’Afrique, l’ESS, n’a pu l’emporter que sur un score étriqué lors de la manche aller des 8es de finale de cette compétition devant l’équipe ivoirienne de l’ASEC Mimosas

PUBLIE LE : 25-03-2014 | 0:00
D.R

Le seul représentant algérien dans cette compétition de la Ligue des champions d’Afrique, l’ESS, n’a pu l’emporter que sur un score étriqué lors de la manche aller des 8es de finale de cette compétition devant l’équipe ivoirienne de l’ASEC Mimosas. L’unique  but de la rencontre a été l’œuvre du jeune prodige Belamaïri. Il est survenu dans le temps additionnel, 45’+2, suite à un très bon enchaînement. Ce joueur a été, à lui seul, un « poison » constant pour la formation camerounaise de Coton Sport Garoua. Néanmoins, le gardien Foudjou a été le rempart quasi-infranchissable devant les attaquants algériens. Usant de jeu individuel, les locaux n’ont pu asseoir leur jeu comme ils ont l’habitude de le faire. Il faut dire qu’en face, les Camerounais étaient loin de se présenter dans la « peau » d’une équipe qui s’était déplacée à Sétif pour ne remplir qu’une simple formalité. Les poulains de Darosa ont bénéficié de plusieurs occasions de scorer, mais ils péchèrent dans la dernière passe à cause du fait que le gardien sétifien était, le moins que l’on puisse dire, dans son jour en annihilant des situations autrement plus périlleuses. Ce qui aurait compliqué la position des gars de Aïn El Fouara si les Camerounais avaient réussi à marquer. En seconde mi-temps, les camarades de Gourmi n’ont pas été efficaces devant le but adverse en ratant plusieurs opportunités de corser l’addition. Cette inefficacité a fait que les Sétifiens vont se déplacer avec cette avance d’un but. Ce qui n’est pas suffisant pour espérer revenir au bercail de Yaoundé avec la qualification en poche. Ce sera très difficile pour eux devant une équipe qui évoluera devant son public, surtout que l’attaque sétifienne ne « crache pas le feu » en ce moment. Comme l’on sait cette manche retour prévu le 30 mars courant débutera à partir de 15 h. Ce qui accentuera les difficultés de la formation des Noir et Blanc lorsqu’on sait la chaleur qui sévit dans ce pays. Les Sétifiens rejoindront le Cameroun à  bord d’un vol spécial d’Air Algérie. Ce qui va leur faciliter le retour au pays.    
Hamid Gharbi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions