mercredi 22 mai 2019 02:52:29

La candidate du PT à Annaba : Louisa Hanoune met en garde contre les tentatives de déstabilisation

La candidate du Parti des travailleurs (PT) à la présidentielle d’avril prochain, Mme Louisa Hanoune, a animé, hier au Théâtre régional Azzedine-Medjoubi à Annaba, un meeting populaire au titre de la première journée de la campagne électorale.

PUBLIE LE : 24-03-2014 | 0:00
D.R

La candidate du Parti des travailleurs (PT) à la présidentielle d’avril prochain, Mme Louisa Hanoune, a animé, hier au Théâtre régional Azzedine-Medjoubi à Annaba, un meeting populaire au titre de la première journée de la campagne électorale. S’exprimant devant une forte assistance composée principalement d’étudiants, étudiantes et de sympathisants, Mme Louisa Hanoune a appelé les électeurs à voter massivement, lors du scrutin présidentiel en faveur de sa formation politique qui prévoit, une fois au pouvoir, d’instaurer la 2e république et de débarrasser le pays des séquelles du parti unique et de la mafia politico-financière. Elle a stigmatisé, dans ce contexte, un candidat à la présidentielle qui était chef de gouvernement en 2001 sans le citer, l’accusant d’avoir donné des garanties aux étrangers pour livrer le pays au bradage commercial et aux échanges inégaux. Dans le même sillage, la secrétaire générale du PT a estimé qu’une mobilisation générale est impérative pour préserver les acquis et militer pour arracher d’autres objectifs, telle la renationalisation de l’entreprise Fertial (ex-Asmidal). «Nous continuerons à défendre les droits des travailleurs et des fellahs, comme nous l’avons fait avec ceux des entreprises Batimetal et Ferrovial», a-t-elle ajouté, après avoir évoqué ce qui se passe dans la wilaya de Ghardaïa et la région des Aurès.
Mme Hanoune a mis en garde, à ce propos, contre les tentatives internes et externes visant à déstabiliser le pays et à créer une situation favorable aux ingérences étrangères dans nos affaires. Elle a rendu un grand hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) et aux services de sécurité qui sont sur le qui-vive et gardent jalousement les frontières du pays. La secrétaire générale du PT s’est dite par ailleurs opposée à l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation mondiale du commerce et à la Zone arabe de libre-échange, proposant, dans ce cadre, l’annulation pure et simple des négociations en cours. Elle préconise également la généralisation de l’utilisation de la langue amazigh à travers l’ensemble du territoire national, comme langue nationale officielle, et la création d’un ministère de la Planification, «condition incontournable pour le développement du pays à tous les niveaux».
S’inscrivant contre les dispositifs de soutien de l’État à l’emploi, qu’elle considère comme des solutions aléatoires au chômage, Mme Louisa Hanoune s’est engagée à dynamiser le marché du travail par le biais du recrutement et de la titularisation des jeunes dans leur poste.
B. Guetmi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions