mercredi 21 novembre 2018 22:12:22

Protection des droits de l’Homme dans les prisons : L’Algérie pionnière dans le monde arabe

Le vice-ministre de l’Intérieur yéménite, le général major Ali Salah Lakhchaa a salué hier à Alger les réformes mises en œuvre par l’Algérie en matière de protection des droits de l’Homme dans les établissements pénitentiaires estimant qu’elle était première en la matière.

PUBLIE LE : 24-03-2014 | 0:00

Le vice-ministre de l’Intérieur yéménite, le général major Ali Salah Lakhchaa a salué hier à Alger les réformes mises en œuvre par l’Algérie en matière de protection des droits de l’Homme dans les établissements pénitentiaires estimant qu’elle était première en la matière. «L’Algérie vient en tête des pays arabes en matière de protection des droits de l’Homme dans les établissements pénitentiaires grâce aux réformes initiées dans le cadre de l’évaluation de la justice pénale et la mise en œuvre des principes des droits de l’Homme», a déclaré le responsable yéménite à l’APS en marge d’un exposé sur le bilan des réformes engagées par l’Algérie depuis  une dizaine d’années dans le domaine de l’organisation pénitentiaire. M. Ali Salah Lakhchaa a précisé que la visite de la délégation yéménite en Algérie doit nous permettre de tirer profit de l’expérience algérienne en matière de «justice pénale» et de mise en œuvre des principes des droits de  l’Homme dans les établissements pénitentiaires. Elle obéit, a-t-il ajouté, aux «orientations» du président yéménite  Abd Rabou Mansour El Hadi pour «consolider les relations avec l’Algérie.   Il a rappelé la visite, à Alger, du Premier ministre yéménite durant laquelle il a évoqué avec la partie algérienne des questions sécuritaires et judiciaires, notamment.  De son côté, le directeur des projets de l’Organisation internationale de réforme pénale pour la région MENA, Haithem Chabli, a estimé que l’Algérie  a mené une expérience pionnière en matière de réinsertion des détenus dont les  pays arabes doivent s’inspirer. «Dans le cadre de l’action de notre organisation dans la région arabe, nous avons perçu en Algérie, une véritable volonté politique de réforme du système pénitentiaire du pays», a-t-il soutenu ajoutant que «notre présence en Algérie dénote l’importance de son expérience».   Une délégation yéménite composée du vice-ministre de l’intérieur  et du chef de département des droits de l’Homme du ministère de l’Intérieur  yéménite accompagnés du représentant de l’Organisation internationale de réforme pénale pour la région MENA effectue une visite en Algérie jusqu’au 26 mars durant laquelle elle visitera la prison d’El Harrach, l’Office national des travaux  pédagogiques et d’apprentissage et l’Ecole nationale des personnels de l’administration  pénitentiaire de Bouira.  La délégation hôte visitera un nouvel établissement pénitentiaire dans la même wilaya.       
APS

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions