dimanche 16 fvrier 2020 22:06:59

Douanes/banques : Lancement d’un nouveau système d’échange d’informations

Un nouveau système d’échange d’informations entre les banques et les douanes permettant plus de flexibilité et de transparence dans la gestion des opérations de commerce international a été lancé officiellement dimanche.

PUBLIE LE : 24-03-2014 | 0:00

Un nouveau système d’échange d’informations entre  les banques et les douanes permettant plus de flexibilité et de transparence dans la gestion des opérations de commerce international a été lancé officiellement dimanche. La direction générale des Douanes et l’Association professionnelle des  banques et établissements financiers (Abef) ont signé un protocole d’accord qui permet aux banques d’accéder au système d’information du Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis). Ont paraphé ce protocole d’accord, le directeur général des Douanes,  Mohamed Abdou Bouderbala et le délégué général de l’Abef, Abderrezak Trabelsi  en présence du ministre des Finances, Karim Djoudi et du gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci. Les banques commerciales algériennes peuvent ainsi suivre et contrôler automatiquement les opérations de commerce international notamment relative à l’importation à travers la consultation de la base de données des douanes (Sigad). Cette démarche facilitera davantage la gestion des transactions bancaires et les opérations commerciales pour les différents intervenants et de mieux les contrôler. L’objectif principal de ce dispositif et de corriger les insuffisances en matière de suivi et contrôle des opérations de commerce international, a affirmé M. Djoudi. “Cet accord consacre un mouvement de modernisation permettant plus de rapidité, de sécurité et de transparence grâce à ce nouveau système d’échange automatique et instantané d’informations”, a-t-il souligné. Pour M. Bouderbala, ce nouveau système est “un grand pas dans le renforcement  de la coopération entre les banques et les douanes qui permet une relation directe et sécurisée, et une traçabilité des opérations commerciales”. Il intervient suite aux recommandations de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) qui a souligné la nécessité de renforcer la collaboration entre les différentes institutions en charge du secteur du commerce international, a-t-il expliqué. Selon le directeur général des douanes, une mauvaise coordination entre les douanes et les agences bancaires durant les années précédentes avait favorisé les fraudes à l’importation. Ce système a été présenté aux banques dès septembre 2013 et des simulations sont opérées depuis afin de tester son efficacité et sa performance dans la gestion de la relation tripartite banques-douanes-opérateurs économiques.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions