vendredi 29 mai 2020 12:31:58

Journée internationale de la forêt : Quand les anges font leur jardin

Aujourd’hui, notre planète s’essouffle car elle n’a plus les moyens naturels de compenser l’empreinte écologique de l’homme.

PUBLIE LE : 24-03-2014 | 0:00
D.R

Aujourd’hui, notre planète s’essouffle car elle n’a plus les moyens naturels de compenser l’empreinte écologique de l’homme.
Le seuil d’alerte est atteint. Les équilibres naturels se révèlent beaucoup plus fragiles que les hommes ne l’ont imaginé pendant des décennies. L’érosion de la biodiversité a atteint un niveau sans commune mesure avec l’histoire de la vie sur Terre.

La destruction des forêts prend de telles proportions que, chaque année, plus de douze millions d’hectares de forêt disparaissent. Les journées mondiales de l’Arbre, de l’Eau et de la Météo  fêtées les 21 , 22 et 23 mars de chaque année sont l’ occasion de célébrer l’arrivée du printemps mais aussi de jeter un regard sur ce qu’on peut faire pour sauver un tant soit peu cette nature. C'est aussi souvent l'occasion de sensibiliser les populations en les invitant à planter un arbre afin de limiter les effets de la désertification. L’opération «Jardin des anges», lancée par la Radio nationale se trouve cette année à sa 7e édition. Il s’agit d’une large opération de reboisement chaque 21 mars, journée d’entrée de la saison du printemps, par les enfants de plusieurs wilayas, et ce, tout au long du barrage vert d’Est en Ouest.
Pour rappel, le barrage vert est une ceinture végétale qui s’étale d’Est en Ouest sur une longueur de 1.500 km et quelque 20 km de largeur constitué d’arbres et d’arbustes adaptés au climat des régions ciblées et visant à stopper l’avancée du désert. Cette année, ce sont huit wilayas concernées par cette opération, à savoir Naâma, El Bayadh, Djelfa, Tébessa, Khenchela, Batna, M’sila et Laghouat. Dans Le Jardin des Anges, ce sont les enfants qui ont lancé simultanément cette opération à partir de 9 h hier dans les wilayas citées. Outre le renforcement du barrage vert, lancé dans les années 70, l’opération vise à éveiller les enfants d’aujourd’hui, éco-citoyens de demain, à l’importance de l’arbre et de la forêt, et permettre un contact harmonieux avec la nature en cette première journée du printemps. L’objectif est d’arriver à 10.000 arbres plantés dans chaque wilaya, sachant que quelque 4 millions d’arbres sont chaque année perdu, notamment par les feux de forêts. Afin de sensibiliser les enfants au rôle de l’arbre et à la nécessité du reboisement Cette manifestation s’inscrit dans une démarche d’éducation à l’environnement dans laquelle les enfants prennent conscience de la valeur de leur cadre de vie et apprennent à le respecter. Toutes ces actions favorisent le développement de l’éco-citoyenneté. Ce projet donne la possibilité aux enfants d’avoir un rapport personnel avec la nature.
Farida Larbi

---------------------------

Bechar
Campagne de reboisement
A l’occasion de la célébration du 21 mars 2014, journée internationale de l’Arbre, plusieurs activités ont été programmées à travers le territoire de la  wilaya de Béchar, dont celle du chef-lieu et qui a consisté en une campagne de reboisement entreprise par la Direction régionale des douanes, dans le cadre du renforcement de ses activités de proximité. 200 arbustes ont ainsi été mis en terre, au niveau de la Rocade Nord de Béchar et dans l’enceinte du CFPA. Une opération qui aura nécessité la mobilisation de quelque 120 éléments de ce corps, entre gradés, cadres et agents, aux côtés d’une vingtaine d’agents de la Direction des forêts.
Une campagne qui définit tout un symbole de la nécessité de préserver notre espace, tout en étant une invitation à la culture de l’environnement.
Ramdane Bezza

---------------------------

Souk Ahras et Constantine
4.000 plants mis en terre
Un total de 4.100 plants d'arbres de différentes essences ont été mis en terre, vendredi dans les wilayas de Souk Ahras et de  Constantine, par les éléments de la sûreté nationale, des douanes algériennes et des associations et citoyens. Cette opération a donné lieu, à Souk Ahras, à la mise en terre de 3.000 arbustes par les douaniers et de 500 autres par les agents de la Sûreté de wilaya, auxquels se sont joints des citoyens volontaires et des représentants de la société civile.  
A Constantine, ce sont 300 eucalyptus et autant de pins d'Alep qui ont été plantés, vendredi,  dans le cadre d'une action de volontariat organisée par la direction régionale et l'inspection de wilaya de l'administration des  douanes algériennes pour célébrer la journée internationale des Forêts qui coïncide avec le 21 mars.  Cette opération à laquelle ont pris part de nombreux éléments de ce  corps constitué, épaulés par des forestiers qui ont mis à leur disposition les  plants et les moyens matériels nécessaires, a ciblé un espace nu de plus de 5 hectares dans la forêt domaniale récréative d'El M'ridj relevant de la commune d'El Khroub. Le conservateur de wilaya des forêts, M. Hocine Medjdoub, a indiqué à l'APS, en marge de cette action, que l'administration des douanes algériennes s'est engagée à entretenir et à arroser régulièrement la surface nouvellement boisée, notamment durant la période d'été.

---------------------------

Tlemcen
Des milliers d'arbustes plantés par les agents des douanes
Des milliers d'arbustes ont été plantés vendredi  par les agents des douanes algériennes relevant de la direction régionale des  douanes de Tlemcen, à l'occasion de la célébration de la journée internationale  des forêts. A Tlemcen, mille arbustes ont ainsi été plantés à cette occasion par  les agents des douanes dans le Mont Boumediène situé près du plateau de Lalla  Setti, a indiqué le chargé de la communication des douanes de Tlemcen. Ce nombre d'arbustes a été planté sur une superficie de plus  de deux hectares qui ont été ravagés l'année passée par un incendie.  
Le suivi de cette opération de volontariat à laquelle ont pris part  de nombreux douaniers des deux sexes va être entièrement pris en charge par  la direction des douanes a souligné M. Moualek. «Ce sont les agents douaniers qui vont s'occuper du suivi de ces arbustes plantés jusqu'à ce qu’ils tiennent bon», a-t-il précisé. Par ailleurs, les douaniers algériens de Maghnia, Ghazaouet, Saida  et Sidi Bel Abbès relevant de la direction régionale de Tlemcen ont également  planté à cette occasion quelques 4.000 arbustes contribuant ainsi au reboisement des zones incendiées ou des zones nues.  
La wilaya de Tlemcen qui dispose d'une superficie forestière de l'ordre de plus de 200.000 hectares a enregistré depuis le début de la campagne de  reboisement, la plantation de quelques 60.000 arbustes par les éléments de l'Armée nationale populaire (ANP) a souligné le conservateur des Forêts M. Doumi qui a ajouté que des opérations de volontariat ont été également organisées  au profit de stagiaires des centres de formation professionnelle, des écoles  et lycées, des scouts musulmans afin de leur inculquer la notion de l'amour de la nature et les aider prendre à apprécier l'importance de la présence de  l'arbre et de la nature, dans la vie de l'Homme.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions