dimanche 18 novembre 2018 10:00:58

TAJ : La société civile appelée à participer à la mobilisation des citoyens

Le président du parti « Tajamoue Amal el Djazair » (TAJ), Amar Ghoul, a appelé, hier, les représentants de la société civile à œuvrer à « la mobilisation générale » des citoyenet les sensibiliser sur l’importance de l’échéance électorale du 17 avril prochain.

PUBLIE LE : 23-03-2014 | 0:00
D.R

Le président du parti « Tajamoue Amal el Djazair » (TAJ), Amar Ghoul, a appelé, hier, les représentants de la société civile à œuvrer à « la mobilisation générale » des citoyenet les sensibiliser sur l’importance de l’échéance électorale du 17 avril prochain.

Dans une allocution prononcée à l’occasion de l’inauguration de la permanence de la société civile pour le soutien du candidat Abdelaziz Bouteflika, en présence de présidents d’associations et d’organisations nationales, M. Ghoul a appelé la société civile à « participer en force lors de la campagne électorale pour créer un climat favorable à la tenue du scrutin ». « La société civile est présente à travers tout le territoire national. Nous souhaitons qu’à travers son rôle de sensibilisation des citoyens, elle contribuera à mobiliser les citoyens pour accomplir leur devoir de vote », a-t-il dit. Le président de TAJ a indiqué dans le même sillage, que sa formation politique appelle les candidats à œuvrer pour « la mobilisation générale » des citoyens pour les convaincre de leurs programmes en évitant les attaques personnelles et la diffamation.
« Il faut élever le niveau de la compétition à la hauteur du poste du président de la République », a-t-il ajouté, d'où, a-t-il dit « la nécessité d'œuvrer dans le cadre du respect de la morale politique et des choix d'autrui ».  M. Ghoul a exhorté tous les candidats, acteurs politiques et société civile, à éviter tout ce qui pourrait porter atteinte à la sécurité et la stabilité du pays. « Toute position, déclaration ou action, d’où qu’elle émane, est la bienvenue, à condition qu’elle soit en faveur du pays et de sa stabilité », a-t-il dit, en insistant sur la nécessité de comprendre la complexité et la sensibilité de la présente phase de l’histoire du pays. « Nous ne voulons pas revenir aux années de sang », a-t-il prévenu. M. Amar Ghoul a fait savoir que le programme du candidat Bouteflika donne une place particulière à la société civile. « Il prévoit plus d’ouverture pour ancrer son existence, au sein de la société algérienne, en lui accordant d’importantes responsabilités afin qu’elle soit un vrai partenaire de l’Etat et de ses institutions », a-t-il fait savoir.
A cette occasion, la formation TAJ a procédé à la distribution d’exemplaires du programme du candidat Abdelaziz Bouteflika. Le programme se résume selon M. Ghoul, en la consolidation de la sécurité et de la stabilité et la préservation des acquis réalisés dans le cadre d'une vision future à même de renforcer le rôle « stratégique" de l'Algérie » au niveau régional et arabe.
Par ailleurs, M. Ghoul a fustigé les partisans du boycott » soulignant que « l'Algérie poursuivra ce processus. » Il a en outre dénoncé les tentatives visant à « entraîner le pays vers le précipice du printemps arabe qui s'appuie sur des agendas internationaux » affirmant que « le peuple algérien fera face à toutes ces tentatives visant à déstabiliser le pays ».
Salima Ettouahria
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions