lundi 09 dcembre 2019 07:46:09

Vernissage de l’exposition Les moudjahidate, nos heroines, au Mama : Vibrant hommage à nos mères combattantes

La ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, a procédé, hier, au musée public national d’Arts moderne et contemporain d’Alger (MaMa), à l’ouverture de l’exposition photographique intitulée « Les moudjahidate, nos héroïnes » un hommage à travers une soixantaine de clichés fidèles aux femmes dévouées qu’elles étaient.

PUBLIE LE : 23-03-2014 | 0:00
Ph : Nacera

La ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, a procédé, hier, au musée public national d’Arts moderne et contemporain d’Alger (MaMa), à l’ouverture de l’exposition photographique intitulée « Les moudjahidate, nos héroïnes » un hommage à travers une soixantaine de clichés fidèles aux femmes dévouées qu’elles étaient.

La ministre de la Culture s’est arrêtée devant tous les clichés pour rendre hommage aux moudjahidate, dont le nombre dépasse la cinquantaine. Elle a déclaré à l’issue de sa visite : «  C’est une dette envers nous de rendre un vibrant hommage à celles qui ont contribué grandement à permettre à l’Algérie de recouvrer sa souveraineté. La femme moudjahida était brave et courageuse. Elle a combattu avec courage, au péril de sa vie, sur tous les fronts et cette exposition ne pourra jamais rendre à ces héroïnes le bien qu’elles ont fait à l’Algérie », a-t-elle indiqué.
Un autre point fort de l’exposition, l’aspect esthétique et professionnel des clichés pris sur un fond noir avec des lumières qui illuminent les visages, donnant aux émotions le libre champ de s’exprimer. D’autres portraits de moudjahidate montrent les taches qu’elles exerçaient aux maquis, en tant qu’infirmière, combattante, agent de liaison ou autre, et le plus marquant est le fait que les expressions de leur visage restent fermes et déterminées, comme c’était le cas durant la guerre de Libération nationale.
Les deux artisans de cette exposition, Benyoucef Cherif et  Nadia Makhlouf, se sont dit honorés de participer à une telle exposition qui rend hommage aux mères salvatrices de l’Algérie durant ces moments difficiles : « Mon travail s’articule sur les différentes actions et les différents métiers qu’ont exercés ces  femmes. Je voulais souligner et montrer comment elles étaient omniprésentes dans tout le pays », a déclaré Nadia Makhlouf. De son côté, le photographe Benyoucef Chérif a précisé qu’il a essayé d’immortaliser le sourire de celles qui ont rendu à l’Algérie sa liberté et sa dignité : «  Je fais partie de la génération post-indépendance, cela me fait un grand plaisir de participer à cette exposition qui met en avant nos héroïnes pour lesquelles j’ai le plus profond respect ».
Il convient de rappeler que cette manifestation culturelle qui se tiendra jusqu’au 5 juillet s’inscrit dans le cadre du programme du cinquantenaire de l’indépendance concocté par le Mama et le ministère de la Culture.
Kader Bentounes
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions