lundi 23 septembre 2019 10:13:40

Bedoui a Khenchela : Assurer une qualification aux jeunes et ouvrir le marché du travail

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui, a affirmé jeudi à Khenchela qu’il était "nécessaire de relever le défi de la formation qualifiante pour permettre aux jeunes de maîtriser des métiers leur ouvrant le marché du travail".

PUBLIE LE : 21-03-2014 | 23:00
D.R

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement  professionnels, Noureddine Bedoui, a affirmé jeudi à Khenchela qu’il était "nécessaire de relever le défi de la formation qualifiante pour permettre aux jeunes de  maîtriser des métiers leur ouvrant le marché du travail".          
M. Bedoui a rappelé, au cours d’une visite de travail dans cette wilaya,  que la formation qualifiante "constitue aussi une action de solidarité nationale, adoptée par de nombreux pays avancés, en partenariat avec les secteurs économiques  et sociaux".          
Le ministre a par ailleurs assisté à la signature d’une convention sur  la "formation contractuelle" passée avec l’entreprise Cosider, en présence de  son président-directeur général, Lakhdar Rekhroukh. Il s’agit d’un contrat modèle destiné à offrir aux jeunes des emplois directs après une formation qualifiante  dans les établissements de la formation professionnelle.          
Cette formule qui va s’étendre à plusieurs entreprises dans différentes wilayas, permettra de constituer une main-d’œuvre qualifiée, notamment pour  les secteurs de l’habitat et des équipements publics, a affirmé le ministre.          
M. Noureddine Bedoui a également mis l’accent sur la nécessité d’adapter la formation aux spécificités économiques de chaque wilaya, citant l’exemple de Khenchela qui connait un manque en main-d’œuvre dans le bâtiment et même dans le secteur de l’agriculture.          
Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels a appelé les opérateurs économiques et les investisseurs à contribuer à la généralisation des contrats de formation qui doivent être en conformité avec les besoins des entreprises.          
La convention passée avec Cosider qui réalise de nombreux projets de  construction dans la wilaya de Khenchela, porte sur 300 postes de travail aux jeunes, dans le cadre de la formation contractuelle. Ces postes de travail font partie de 824 postes qui seront pris en charge par six entreprises locales.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions