El Tarf : Les narcisses ‘‘fleurissent’’ dans les rues

Les narcisses, ces jolies fleurs odorantes à souhait, "fleurissent" depuis quelques jours dans les rues de la ville d’El Tarf où des jeunes les proposent aux passants à 20 dinars le bouquet, a-t-on constaté.
PUBLIE LE : 22-03-2014 | 0:00

Les narcisses, ces jolies fleurs odorantes à souhait, "fleurissent" depuis quelques jours dans les rues de la ville d’El Tarf où des jeunes les proposent aux passants à 20 dinars le bouquet, a-t-on constaté.
Annonçant l’arrivée de la belle saison, le printemps en l’occurrence, ces fleurs communément appelées, ici, "Nouar Zouaoua" (El belliri dans d’autres régions) sont exposées à même le sol par de petits vendeurs certains de l’effet "magique" qu’exerce cette plante sur une grande majorité de citoyens.
Cueillis dans des zones montagneuses ou dans des champs qui en regorgent en pareille période de l’année, notamment aux alentours d’Ain Assel, de Bougous et d’Oum Teboul, ces fleurs de couleur jaune, déclinées en jolis bouquets, sont  généralement offertes aux proches et aux amis qui se dépêchent de les placer dans des vases qui embelliront, des jours durant, leurs domiciles tout en les  emplissant d’un doux parfum. Pour Hachemi, un habitant d’El Kala, Nouar Zouaoua suscite toujours un sentiment de joie dans les rangs de la population car "c’est le premier  signe précurseur du printemps, synonyme de verdure et de sorties champêtres en famille ou entre amis".  
Vendus, cette année, à 20 dinars le bouquet, contre 50 dinars l’année  dernière, sans doute en raison d’une profusion exceptionnelle de narcisses, ces bouquets aux doux effluves sont visibles partout, suscitant joie et plaisir  des yeux.


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com