mardi 13 novembre 2018 00:21:47

M. El-Ghazi à Sidi Bel-Abbès, Pré-emploi : 43.000 postes administratifs à pourvoir

« Il faut orienter les jeunes vers le secteur économique »

PUBLIE LE : 20-03-2014 | 0:00
D.R

«Décidément, c'est la wilaya des initiatives !» C'est en ces termes, que Mohamed El-Ghazi, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, a commenté les actes accomplis dans la wilaya pour faciliter la tâche au citoyen et lui réserver un bon accueil.

Des actes pour le rétablissement d'une confiance et le rapprochement du citoyen tout simplement. Et les quelques structures de prestations visitées ont été un véritable échantillon illustrant le travail de base fourni pour la réhabilitation de la notion de service public et la crédibilité des missions de l'État en général. Effectivement, de grands pas ont été franchis pour une meilleure perception de cette notion à enraciner évidemment et à inculquer dans l'esprit des commis de l'État et agents de service public. S'il est vrai qu'un long chemin reste à parcourir, une prise de conscience est opérée pour être traduite par une amélioration de prestations au niveau de tous les secteurs d'activité. Dans les administrations locales, notamment des services d'état civil ou dans les structures de la justice, dans les organes de prestations sociales ou les établissements divers, un nouveau mode de fonctionnement reposant sur l'accueil d'abord, l'orientation et la prise en charge des doléances et besoins du citoyen guide le commun des agents et impose une certaine cadence dans le traitement de dossiers. Bref, un nouvel état d'esprit prévaut désormais et conditionne les intervenants au-delà naturellement des contraintes subsistantes encore. Le centre de presse de la wilaya fut la première étape de cette tournée pour justement relever le caractère prioritaire accordé à l'information pour accompagner la reforme du service public et soutenir l'action de développement local. L'opportunité fut saisie d'ailleurs par le collectif des correspondants locaux pour aborder un certain nombre de sujets et féliciter le wali pour cette louable initiative résidant au niveau de la création de cette espace de communication et de rencontres avec les gestionnaires des secteurs. Des rencontres d'évaluation d'un programme d'investissement et d'une action de réhabilitation de la notion de service public. Le siège de l'inspection de la fonction public, la plate-forme de numérisation de l'état civil, l'antenne administrative de Sidi Djillali et le service d'état civile de la commune du chef-lieu furent ensuite les autres haltes du ministre qui devait s'entretenir avec les fonctionnaires en charge de ces missions pour leur rappeler l'importance de l'opération qui ne peut revêtir un aspect conjoncturel, mais s'étale dans le temps et l'espace. Une opération figurant dans les priorités du programme du gouvernement, a-t-il précisé, avant de s'informer sur l'état d'avancement des chantiers ouverts en la matiere. Des exposés sur les thèmes sur la scannérisation des actes de l'état civil, la délivrance de l'extrait de naissance 12 S et la reconstitution des actes de l'état civil pour que le ministre souligne tout l'effort fourni et félicite les agents des services.
A. Bellaha

--------------------------------

« Il faut orienter les jeunes vers le secteur économique »
Au moins 43.000 postes d’emploi vacants dans l’Administration doivent être pourvus à l’échelle nationale d’ici le mois  de juin au profit des jeunes recrutés dans le cadre du  pré-emploi,  a annoncé le ministre auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme du service public, Mohamed El-Ghazi.
"Nous avons donné des instructions aux inspecteurs de la fonction publique  au niveau des wilayas pour se rapprocher des administrations disposant de postes à pourvoir afin de coordonner leurs efforts en vue de la concrétisation de cette mesure", a-t-il précisé en marge de sa visite dans la wilaya.          
Toutefois, M. El-Ghazi a estimé que "l’Administration n’est pas faite  pour recruter massivement", ajoutant que "seul le secteur économique peut faire reculer le chômage". "Il faut aller vers le monde économique, l’industrie, l’agriculture et les secteurs tertiaires. Ce sont ces secteurs qui vont créer de l’emploi,  de la richesse et de la croissance. C’est à ce niveau là qu’il faut orienter les jeunes", a souligné le ministre. Concernant les mesures prises par l’État pour améliorer le service public, M. El-Ghazi a cité, entre autres, la lutte contre la bureaucratie, l’amélioration de l’accueil du citoyen au niveau des guichets des administrations et la mise à niveau des agents et des employés des administrations.
 "Nous avons entamé un programme de mise à niveau pour en finir avec les erreurs et les fautes dans la transcription des documents administratifs", a-t-il indiqué. Dans le même cadre, il a fait état de la création d’une commission mixte  entre le ministère chargé de la Réforme du service public et d’autres ministères pour élaborer une feuille de route afin d’alléger et de supprimer tous les documents administratifs inutiles.          
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions