mercredi 14 novembre 2018 15:26:11

Enfants nés sous X : L’écrivain Zerguine regrette la séquestration de l’identité

Mohamed Cherif Zerguine reste attaché à son combat et souhaite provoquer les consciences à travers ses écrits dont son dernier livre « Cendres de larmes »

PUBLIE LE : 20-03-2014 | 0:00
Ph. : Louiza

Très connu pour sa défense des droits des enfants abandonnés mais aussi de la dignité des mamans célibataires, chose en somme normale et naturelle lorsqu’on sait que lui-même est un enfant né sous X et abandonné quatre jours seulement après sa naissance, Mohamed Cherif Zerguine reste attaché à son combat et souhaite provoquer les consciences à travers ses écrits dont son dernier livre « Cendres de larmes », à paraitre dans un mois. « La société algérienne a toujours été hostile sur cette catégorie. J’ai longtemps bataillé dans le terrain religieux et Dieu merci, j’ai obtenu gain de cause avec la décision prise par le Haut conseil islamique d’accepter le recours aux tests ADN pour la reconnaissance et la filiation des enfants nés hors mariage. D’autres batailles et combats sont à venir dont la nécessité d’inscrire les enfants des pouponnières dans le livret de famille », a expliqué cet écrivain lors d’une rencontre-débat, organisée avant-hier, au Palais de la culture d’Alger.
Précédée par une projection vidéo intitulée « La peur de l’inconnu », cette conférence qui s’est voulu un hommage aux mères a été mise à profit par Mohamed Cherif Zerguine pour appeler encore une fois les parents adoptifs à dire très tôt la vérité aux enfants et d’éviter la « séquestration » de leur identité.
« Je sais que mes parents adoptifs m’ont caché la vérité, pas pour me faire du mal mais pour me protéger. Toutefois, je crois qu’il n’est pas de l’intérêt des enfants si on leur cache longtemps la vérité. Il faut que les parents adoptifs anticipent en menant des investigations pour aboutir à l’identité des parents réels », a-t-il suggéré, rappelant à ceux qui émettent des réserves sur cette procédure que lui-même a réussi à obtenir une Ordonnance sur pied de requête près le Tribunal de Constantine devant lui permettre l’accès au dossier de l’enfant né sous X à partir de sa majorité. Mais la particularité de cette ordonnance est quelle impose la remise d’une copie complète du dossier de la mère de l’enfant, détenu par les services des Directions de l’Action Sociale (DAS) car généralement le contenu du dossier est vide et ne contient aucune information concernant la mère de l’enfant. « C’est vrai que cette décision constitue une première en Algérie mais allez savoir si elle peut constituer une jurisprudence », a réagi le natif de Constantine, âgé aujourd’hui de 50 ans dont 25 ans de sa vie ont été consacrés à la recherche de sa vraie mère. « Fort heureusement que je n’ai découvert la vérité qu’après avoir dépassé la quarantaine. Je me demande comment aurais-je réagi si je l’avais su à l’âge de 14 ou 16 ans ? Qui sait, peut-être que je suis derrière les barreaux ou dans un cimetière », lit-on d’ailleurs sur le préambule de son dernier livre, le 3ème après « Pupille de l’Etat » paru en 2009 et « Né sous X dans le monde arabo-musulman » édité en 2011. Etant parti en France alors qu’il était enfant, le combat de Mohamed Cherif Zerguine ne fut pas facile. Cependant, il avoue que l’apaisement de son âme n’a été effectif que lorsqu’il a découvert d’abord ses origines, avant sa maman. « Ça donne une idée sur l’importance capitale de l’identité d’une personne. A telle enseigne que j’ai fais des pieds et des mains pour acquérir une parcelle de terrain dans mon village natal, pas pour construire une maison mais pour rester attaché à mes origines, pas pour y passer ma vie mais juste pour s’offrir de temps à autre une bouffée d’oxygène », a indiqué l’écrivain qui reconnait au passage qu’il n’a jamais cherché à comprendre quoi qu’il soit sur l’identité de son vrai père. « Au contraire de ma mère à laquelle, je voue respect et admiration car elle est avant tout une victime. Elle n’avait que 14 ans quand elle a été violée. Je ne lui en veux pas de m’avoir abandonné », a tenu à préciser Mohamed Cherif Zerguine.
SAM

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions