dimanche 26 mai 2019 07:31:15

Accélération du programme de mise a niveau des PME : Lever les tracasseries bureaucratiques

Des experts chargés d'accompagner le programme national de mise à niveau des petites et moyennes entreprises (PME) ont souligné la nécessité de lever les tracasseries bureaucratiques qui entravent la mise en œuvre de cette opération. Ils ont aussi affirmé l'importance d'encourager les entreprises et les bureaux d'études à adhérer au programme afin d'atteindre l'objectif tracé par l'Etat et visant la mise à niveau de 20.000 PME.

PUBLIE LE : 18-03-2014 | 0:00
D.R

Des experts chargés d'accompagner le programme national de mise à niveau des petites et moyennes entreprises (PME) ont souligné la nécessité de lever les tracasseries bureaucratiques qui entravent la mise en œuvre de cette opération. 

Ils ont aussi affirmé l'importance d'encourager les entreprises et les bureaux d'études à adhérer au programme afin d'atteindre l'objectif tracé par l'Etat et visant la mise à niveau de 20.000 PME.         Ils ont aussi affirmé l'importance d'encourager les entreprises et les bureaux d'études à adhérer au programme afin d'atteindre l'objectif tracé par l'Etat et visant la mise à niveau de 20.000 PME.         

Le président de la société de conseil, d'expertise et d'assistance aux entreprises (Sociad) Gérard Lambret a indiqué dans une déclaration à l'APS que le délai de mise en œuvre du programme de mise à niveau sera prolongé jusqu'en 2017.          
Il a précisé que ce délai était suffisant pour finaliser le projet pour  peu que les conditions de mise en œuvre soient respectées en accordant notamment des facilités administratives aux entreprises et aux bureaux d'études pour les encourager à souscrire à cette opération.            
Selon le responsable de Sociad, 2000 PME seulement ont bénéficié d'une mise à niveau jusqu'en janvier dernier ce qui laisse supposer qu'il "est impossible  d'atteindre l'objectif des 20.000 entreprises à la fin de l'année prochaine".           
L'Agence nationale de mise à niveau des PME en charge du programme doit ainsi mettre à profit le délai supplémentaire accordé et lever tous les obstacles sur lesquels butent les entreprises ce qui permettra d'améliorer  la compétitivité de celles-ci en prévision de l'accès à la zone de libre-échange en 2020.            
Le président du conseil national consultatif pour la promotion des PME Zaim Bensassi a estimé pour sa part que les résultats obtenus dans le cadre du programme de mise à niveau étaient "insuffisants" induits, notamment par le caractère juridique de l'agence nationale de promotion des PME, ce qui a poussé, a-t-il précisé, le ministère du Développement industriel à présenter  au gouvernement un projet permettant d'adapter le statut de l'agence aux exigences  d'un tel programme. Il a appelé à ce propos à donner plus de liberté à cet organisme et à procéder à une réévaluation de l'opération.           
Le programme national lancé par l'Etat vise la mise à niveau de   20.000 PME d'ici à la fin du plan quinquennal de manière à leur permettre d'être compétitives en comptant sur leurs propres capacités. La mise en œuvre du programme a été lancée en janvier 2011 moyennant un budget de 400 milliards de dinars accordé aux PME, notamment celles activant dans les secteurs des travaux publics, la construction, l'industrie électronique et la mécanique, la pêche et le secteur tertiaire.

  • Publié dans :
  • PME
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions