dimanche 18 novembre 2018 16:14:57

Naâma : De nouveaux projets pour accroître la capacité de mobilisation de l’eau potable

Les nouveaux projets, réceptionnés en 2013 par le secteur des ressources en eau de la wilaya de Nâama, sont à même d’y accroître les capacités de production et de stockage de l’eau potable

PUBLIE LE : 17-03-2014 | 0:00
D.R

Les nouveaux projets, réceptionnés en 2013 par le secteur des ressources en eau de la wilaya de Nâama, sont à même d’y accroître les capacités de production et de stockage de l’eau potable, a-t-on appris samedi auprès de la direction locale du secteur. Ces opérations portent sur la réalisation de deux forages débitant 45 litres/seconde , un réseau de distribution de 6,3 km dans la commune d El-Biodh, en plus de l’augmentation de la capacité de stockage de 1.500 m3 pour la satisfaction des besoins d une population de 18.500 habitants, a précisé le directeur du secteur. M. Brahim Medghoul a précisé que la commune de Mécheria a enregistré, au titre du programme d approvisionnement en eau potable (AEP), la réception de projets devant alimenter différents quartiers, dont El-Houria, Boudou, Khemisti et Belkhadem, en plus de la réalisation d un réseau de 16,1 km d évacuation des eaux pluviales en dehors de la ville de Mécheria. Parmi les autres opérations, l’extension et la rénovation, sur 53 km, des anciens réseaux d AEP pour prendre en charge les zones d extension urbaine, la mobilisation d un nouveau débit de 66 l/s pour satisfaire les besoins de 23.000 nouveaux habitants, ainsi que la réalisation de deux réservoirs de 1.000 m3 chacun, a-t-il ajouté. La rénovation de 28 km de conduites d adduction d eau et des équipements de pompage reliant la région de Sedret Leghzal (commune de Naâma) et la partie sud de Mécheria, l’électrification et l’équipement des forages et stations de pompage de la zone de Mehisrat (commune d Ain-Sefra), la station d El-Maâdher (commune de Tiout) et la cité d El-Matlag (commune de Moghrar), sont d autres opérations réalisées l année dernière.
La wilaya de Naâma s est vue accorder, durant la même année, des opérations d extension des réseaux d assainissement pour les nouveaux lotissements, sur 400 hectares, regroupant une population de 10.000 habitants, et d’autres concernant la réalisation de canaux d évacuation des eaux pluviales, ainsi que des digues de protection des berges des oueds et des villes de Moghrar, Djeniène Bourezgue et Ain-Sefra, des inondations et des crues, a fait savoir le même responsable.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions