dimanche 20 octobre 2019 07:32:29
D.R

« L’Etat a injecté plus de 400 milliards de dinars pour le développement au niveau de la wilaya de Sétif durant les quinze dernières années. Des efforts colossaux ont été déployés avec des résultats palpables quand on sait que cette willaya, il n’y a pas longtemps, ne disposait même pas d’un réseau routier consistant, d’infrastructures scolaires, d’un pôle universitaire d’envergure et bien d’autres moyens modernes tel l’aéroport Ferhat-Abbas .

La comparaison est donc facile à faire entre une période et une autre, les avancées sont grandes, mais il reste encore beaucoup à faire pour répondre aux préoccupations des citoyens qui sont énormes dans bien des secteurs», c’est en ces termes que le wali de Sétif, Mohamed Bouderbali, suite à notre question concernant l’état des lieux qu’il a dressé lors de sa dernière visite effectué dans la commune de Sétif où il a clôturé une tournée marathon à travers les 60 communes de la wilaya. Une tournée à l’issue de laquelle le chef de l’exécutif de wilaya, accompagné du président de l’APW et des directeurs des différents secteurs devait inspecter, réceptionner ou lancer des centaines de projets, implantés dans les coins les plus reculés de la wilaya. 
C’est ainsi qu’une série de décisions tendant à booster davantage encore cette dynamique du développement par les programmes initiés par le Président de la République et dans une proximité affirmée, aller au contact des citoyens, les écouter et prendre acte de leurs préoccupations.

 Tramway et nouveau stade
Autant de préoccupations qui feront dire au wali que « la nécessité de faire un effort substantiel en matière d’amélioration urbaine, de poursuivre les efforts de l’Etat en matière d’amélioration des conditions de vie des citoyens là où il vivent, en milieu urbain ou rural mais aussi suivre de prés les réalisations et lancer tous ces grands projets structurants dont a bénéficié la wilaya, comme les grands transferts, opération centralisée que nous suivons de prés, le futur tramway de Sétif, ainsi l’entreprise s’installe petit à petit pour entamer les travaux ainsi que le nouveau stade de Sétif».
En inspectant de nombreux projets dans la commune de Sétif qui compte autant pour les PSD que les PCD pas moins de 267 actions pour une autorisation de programme de 69 milliards de dinars répartis sur de nombreux secteurs, le wali ne manquera pas de demander aux différents responsables de secteurs et élus locaux de booster le rythme de réalisation et de veiller au respect des échéances fixées.
C’est ainsi qu’il fixera pour la rentrée l’ouverture du CFP de Ain Trig et appellera les responsables de l’entreprise chargée de la réalisation des 308 logements qui connaissent un retard pour «un manque d’effectif» lui a-t-on dit, à travailler avec le secteur de la formation professionnelle pour former sur le tas tous les ouvriers quelque soit leur spécialité pour lever toutes les insufisances et réaliser à temps ces projets.
Il s’entretiendra aussi avec les ouvriers se trouvant sur le site et leur demandera comme aux responsables de cette entreprise de créer les conditions du dialogue d’autant plus que le plan de charge existe et les moyens aussi.
A El Hassi, l’inspection du chantier de la nouvelle unité principale de la protection civile implantée en bordure de la RN 5 qui connait un important flux de véhicules lourds et légers, laissera place à une action analogue relatives aux aménagements des entrées Est et Ouest de la ville et des travaux d’amélioration urbaine engagés par l’APC au niveau de plusieurs cités de la ville.
Ici le wali établira la nécessité de «Bousculer les entreprises» d’autant plus que les moyens de payements existent appelant de ce fait, à plus d’efficience et de rigueur. «Nous avons à charge de donner au chef lieu de la wilaya l’image qu’il mérite», appelant les élus à mettre en place un dispositif de suivi avant d’aller s’enquérir de l’avancement du plan d’aménagement de la rocade Sud de la ville et se rendre au niveau du centre d’enfouissement technique intercommunal.
Une visite qui permettra également à M. Bouderbali de s’enquérir du potentiel et activités forestières dans la wilaya avec pas moins de 100.776 ha de forêts et inspecter le chantier des 1.296 logements LSP implantés au niveau d’El Hidhab Nord.
F. Zoghbi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions