lundi 19 novembre 2018 07:06:54

Droits de l'Homme au Sahara Occidental : Le Parlement européen décide de dépêcher une commission dans les territoires sahraouis

Le Parlement européen (PE) a décidé dernièrement de dépêcher en avril prochain une commission dans les territoires sahraouis pour s'assurer si les Sahraouis jouissent de leurs richesses naturelles et s'enquérir de la situation des droits de l'Homme dans la région, rapporte vendredi l'agence de presse sahraouie (SPS).

PUBLIE LE : 16-03-2014 | 0:00
D.R

Le Parlement européen (PE) a décidé dernièrement de dépêcher en avril prochain une commission dans les territoires sahraouis pour s'assurer si les Sahraouis jouissent de leurs richesses naturelles et s'enquérir de la situation des droits de l'Homme dans la région, rapporte vendredi l'agence de presse sahraouie (SPS). Sept (07) parlementaires représentant différents courants politiques au sein du PE se rendront début avril dans les territoires occupés du Sahara Occidental pour "évaluer le respect par le Maroc et la Commission européenne du contenu de l'accord conclu entre les deux parties, en l'occurrence le Maroc et l'Union européenne", a indiqué le représentant du Front Polisario à Bruxelles, M. Mohamed Ali Zerouali. Selon l'accord, les Sahraouis doivent tirer profit des richesses de leurs pays et leurs droits respectés dans les territoires occupés. Pour M. Zerouali, le traitement de la question sahraouie par le PE est "positif" notamment en ce qui concerne les droits de l'Homme, le soutien du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination et les condamnations par les députés européens de la spoliation des richesses naturelles du Sahara Occidental par l'occupant. Il a rappelé les violations par les forces marocaines des droits des Sahraouis, comme en témoignent les délégations qui se sont rendues dans les territoires occupés. Le représentant du Polisario a réitéré la nécessité de "permettre à la Minurso de suivre le dossier des droits de l'Homme au Sahara Occidental et aux missions, délégations et médias d'accéder à la région". M. Zerouali a, en outre, revendiqué le droit des Sahraouis à manifester, à se rassembler et à s'exprimer, appelant à la libération de tous les détenus politiques sahraouis dans les prisons marocaines.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions