mercredi 21 novembre 2018 14:00:19

TAJ plaide pour la mobilisation générale des citoyens

Le président du parti Tajamoue Amal el Djazair (TAJ), Amar Ghoul, a invité hier à Alger les candidats à la prochaine présidentielle du 17 avril à œuvrer à «la mobilisation générale» des citoyens pour les convaincre de leurs programmes en évitant le recours à la diffamation et les attaques personnelles.

PUBLIE LE : 15-03-2014 | 0:00
D.R

Le président du parti Tajamoue Amal el Djazair  (TAJ), Amar Ghoul, a invité hier à Alger les candidats à la prochaine présidentielle du 17 avril à œuvrer à «la mobilisation générale» des citoyens  pour les convaincre de leurs programmes en évitant le recours à la diffamation et les attaques personnelles. Lors de sa deuxième rencontre avec les directeurs des permanences de wilayas de la campagne électorale de son parti, M. Ghoul a indiqué que sa formation politique appelle les candidats à œuvrer pour «la mobilisation générale» des citoyens pour les convaincre de leurs programmes en évitant les attaques personnelles et la diffamation. «Il faut élever le niveau de la compétition à la hauteur du poste du président de la République», a-t-il ajouté, d’où, a-t-il dit «la nécessité d’œuvrer dans le cadre du respect de la morale politique et des choix d’autrui». M. Ghoul a exhorté les directeurs des permanences de wilayas de la campagne électorale à «œuvrer sérieusement et efficacement» et à focaliser sur l’action de proximité pour expliquer le programme de leur candidat Abdelaziz Bouteflika. Le programme du candidat Abdelaziz Bouteflika «est fin prêt» et des exemplaires en seront distribués «prochainement» a-t-il affirmé, soulignant  que le programme se résume en la consolidation de la sécurité et de la stabilité et la préservation des acquis réalisés dans le cadre d’une vison future à même de renforcer le rôle «stratégique» de l’Algérie» au niveau régional et  arabe. Par ailleurs, M. Ghoul a fustigé les partisans de «l’arrêt du processus électoral» soulignant que «l’Algérie poursuivra ce processus, étant loin d’une crise nécessitant une étape transitoire». Il a en outre dénoncé les tentatives visant à «entraîner le pays vers le précipice du printemps arabe qui s’appuie sur des agendas internationaux» affirmant que «le peuple algérien fera face à toutes ces tentatives visant à déstabiliser le pays».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions