mercredi 24 juillet 2019 10:35:40

Annaba, TIC : le technoparc de Sidi Amar accompagnera les porteurs de projets

Une vingtaine de diplômés universitaires vont bénéficier d’un accompagnement de la part du Technoparc de Sidi Amar, wilaya d’Annaba pour la réalisation de leurs projets d’investissement dans les technologies de l’information et de la communication (TIC).

PUBLIE LE : 13-03-2014 | 0:00
D.R

Une vingtaine de diplômés universitaires vont bénéficier d’un accompagnement  de la part du Technoparc de Sidi Amar, wilaya d’Annaba pour la réalisation de leurs projets d’investissement dans les technologies de l’information et de la communication (TIC). D’autres diplômes universitaires seront sélectionnés pour  jouir de cet avantage dans les jours à venir. C’est ce que nous avons appris hier lors de portes ouvertes organisées à Annaba en collaboration avec l’université Badji Mokhtar de Annaba et le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et la communication. L’amphithéâtre Abou Bakr Belkaid du campus universitaire de Sidi Amar s’est avéré, à cette occasion, trop exigu pour contenir  un nombre important d’étudiants venus s’enquérir  des opportunités et avantages qu’offre le Technoparc de Sidi Amar pour  les assister et les accompagner dans la réalisation de projets  d’investissement leur permettant de s’insérer dans la vie professionnelle. Le Technoparc  de Sidi Amar, dont les activités et de recherche centré sur les technologies de l'information et de la communication (TIC), compte élargir la  coopération avec les pays du Maghreb, ceux du monde arabe et de l’Europe, a indiqué son directeur, M. Abdessalem Guebli. De par sa  position  dans la métropole de la région Est, cet organisme est également un parc technologique régional relié au Cyberparc d'Alger et travaillera au renforcement des grappes industrielles de la région Est. Il devra fournir des services TIC aux filières de sidérurgie et de métallurgie, regrouper  des éléments disparates et fragmentés de la filière TIC, à l'échelle de la région Est, et susciter une collaboration entre eux, en servant de plate-forme pour la communauté TIC régionale et de catalyseur pour la diffusion des biens et services TIC dans le tissu économique et industriel de toute la région. Ont pris part les cadres du ministère de la Poste et des Technologies de l’information et la communication, ceux de la chambre du commerce et d’industrie Seybouse de Annaba, des opérateurs économiques, des enseignants et des représentants des dispositifs de soutien de l’Etat à l’emploi (CNAC, ANGEM et ANSEJ).
B. Guetmi

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions