lundi 19 novembre 2018 02:45:36

Fédération nationale des biens immobiliers : Une campagne pour sensibiliser sur la nécessité d’une assurance

Outre Alger, une campagne de sensibilisation a été lancée lundi dernier, dans les wilayas de Constantine et Annaba, afin que les citoyens prennent conscience de l’acte d’assurer ses biens.

PUBLIE LE : 12-03-2014 | 0:00

Outre Alger, une campagne de sensibilisation a été lancée lundi dernier, dans les wilayas de Constantine et Annaba, afin que les citoyens prennent conscience de  l’acte d’assurer ses biens.    
L’assurance des biens immobiliers demeure indispensable dans un pays comme l’Algérie où les tremblements de terre sont fréquents. De ce fait, la Fédération nationale des agences immobilières (FNAI), a organisé hier à Alger, une journée de sensibilisation et cela afin de pousser  tous les propriétaires à contracter une assurance au profit de leurs biens immobiliers «Catastrophes naturelles et indemnisation des victimes».   
Lors d’une conférence de presse organisée sous le thème «la promotion de l’assurance immobilière et la sauvegarde des biens immobiliers», au siège de l’Union générale des commerçants et artisans algériens, UGCAA, la présidente de la FNAI, Mme Zahoua Mammeri a déclaré que «cette assurance ressort de la protection des personnes, d’autant plus qu’il y a la loi n° 03-12 du 26 août 2003 qui stipule que l’assurance des biens immobiliers est obligatoire, cette loi est relative à l'obligation de contracter une assurance contre les catastrophes naturelles et à l'indemnisation des victimes». Et d’ajouter : «le nombre des personnes qui ont assuré leurs biens  immobiliers est insignifiant et ceci est souvent dû à l’information qui est mal véhiculée. Ce n’est pas imprégné dans la culture, on ne voit pas en cette assurance une obligation, une nécessité ou bien on n’y croit pas».
Dans ce sens, elle a annoncé qu’«une campagne de sensibilisation a été lancée lundi dernier dans les wilayas de Constantine et Annaba, afin que les citoyens prennent conscience de cet acte d’assurer son bien». Mme Mammeri a expliqué que, outre le fait que l’acte d’assurer n’est pas habituel dans les traditions algériennes, «la plupart des personnes n’ont pas les actes notariés qui leur permettront de contracter une assurance». Concernant les propriétaires de bâtisses qui n’ont pas encore eu leur acte notarié, la présidente de la FNAI, a souligné qu’«il faut que l’administration régularise la conformité de ces biens. A ce niveau là, il y a des assurances qui assurent et d’autres non, certaines affirment qu’il ya une lenteur administrative». Mme Mammeri a estimé qu’«une décision politique est indispensable afin de régulariser la situation de ces citoyens car plusieurs ministères sont concernés par ce dossier».     
Selon elle, seulement 15 % des dossiers de régulation des bâtisses sans acte notarié, ont été déposés.            
Ceci est d’autant plus crucial que l’obligation d’assurance est une pratique consacrée par le législateur et les pouvoirs publics afin de protéger les tiers contre les risques induits par des activités potentiellement dangereuses.
Cette obligation peut également être édictée par des partenaires dans le cadre d’une relation commerciale contractuelle. L’assurance obligatoire la plus connue et la plus répandue est celle relative à la responsabilité civile des propriétaires de véhicules étendue aux conducteurs, instituée par l’article 4 de l’ordonnance 74/15 du 30 janvier 1974 relative à l’obligation d’assurance et à l’indemnisation des victimes, modifiée et complétée. La plus récente est celle relative à l’obligation d’assurance des catastrophes naturelles et à l’indemnisation des victimes, instaurée par l’ordonnance 03/12 du 26 août 2003. Cette obligation concerne tous les propriétaires de biens immobiliers construits situés en Algérie et les personnes exerçant une activité commerciale ou industrielle.
Wassila Benhamed

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions