vendredi 16 novembre 2018 17:55:54

Coupe de la CAF (1/8es de finale) : Le CSC sera opposé aux Ivoiriens de l’ASEC Mimosas

Les Constantinois du CSC, qui ont joué deux matchs très rapprochés dans deux compétitions différentes en championnat national et en coupe de la CAF ces jours-ci, sont parvenus à se qualifier aux 8es de finale de la coupe de la CAF après avoir disposé, au stade ChahidHamlaoui, sur la formation libérienne des Red Lions sur le score de 2à0.

PUBLIE LE : 12-03-2014 | 0:00
D.R

Les Constantinois du CSC, qui ont joué deux matchs très rapprochés dans deux compétitions différentes en championnat national et en coupe de la CAF ces jours-ci, sont parvenus à se qualifier aux 8es de finale de la coupe de la CAF après avoir disposé, au stade ChahidHamlaoui, sur la formation libérienne des Red Lions sur le score de 2à0. A l'aller, les gars du vieux Rocher l'ont emporté à Monrovia, capitale du Libéria, sur le score de 1à 0. Cette fois, à Constantine et devant une galerie clairsemée à cause de la défaite en championnat national de Ligue1 devant l'USMA (2-1), alors que l'équipe a mené au score jusqu'à la 85e minute de jeu, ils ont bien réagi. Ce revers n'a pas été gobé par les Sanafirs. En dépit de la défection du public, les poulains de Simondi, dont cinq titulaires ont brillé par leur absence, sont sortis victorieux. Même le buteur de cette équipe constantinoise, Boulemdaïs, n'a pas figuré dans la composition des Vert et Noir. Est-ce un choix de Simondi pour préserver son attaquant pour les matchs à venir, surtout que le CSC aura face à lui en 8es de finales les Ivoiriens de l'Asec Mimosas, une redoutable formation ou bien est-ce à cause de la fatigue. Face à cette équipe libérienne des Red Lions, les Algériens n'ont rencontré aucune difficulté pour dominer assez copieusement cette joute, mais, ce qui n'a pas marché se situe au niveau de l'efficacité offensive. La première mi-temps, et, malgré le fait que les gars de l'antique Cirta ont réussi à ouvrir le score sur penalty par Naït-Yahia, suite à une faute flagrante sur Zerdab en pleine surface de réparation, les camarades de Hadiouche ont "vendangé" une multitude d'occasions de "tuer" le match. En seconde mi-temps, il y a eu une meilleure production de jeu. Toutefois, ils n'arrivent pas à se défaire de leur "péché mignon" qui est de rajouter le geste de trop. Ce qui fait que Zerdab, qui a marqué le deuxième but sur une judicieuse passe de Hadiouche, a raté plusieurs opportunités de l'emporter par au moins quatre ou cinq buts d'écart. On sait que les Constantinois sont très fatigués par le fait de jouer dans un laps de temps très court deux compétitions de suite, mais cela ne peut expliquer à lui seul ce chapelet de ratages. Toujours, le prochain tour face aux Ivoiriens d'Asec Mimosas, rien ne sera aisé. Il faudra être alors plus rigoureux et surtout efficace du fait que cette équipe ivoirienne ne sera pas une proie du premier venu.
    Hamid G.

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions