lundi 18 dcembre 2017 14:03:44

Crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines : L’appareil toujours introuvable

L'un des deux passagers voyageant avec des passeports volés sur le vol de Malaysia Airlines, disparu depuis samedi, était un clandestin iranien, a annoncé, hier, la police malaisienne, alors que les familles des 239 personnes à bord commençaient à perdre espoir.

PUBLIE LE : 12-03-2014 | 0:00
D.R

L'un des deux passagers voyageant avec des passeports volés sur le vol de Malaysia Airlines, disparu depuis samedi, était un clandestin iranien, a annoncé, hier, la police malaisienne, alors que les familles des 239 personnes à bord commençaient à perdre espoir. L'annonce de la présence à bord du Boeing 777 de ces passagers suspects avait provoqué, ce week-end, des craintes d'une attaque terroriste. Mais la police a estimé que l'hypothèse de l'immigration clandestine était la plus probable pour expliquer le vol d'identité. L'un des deux a été identifié comme un Iranien de 19 ans, a précisé à la presse, le chef de la police malaisienne, Khalid Abu Bakar. "Nous ne pensons pas vraisemblable qu'il soit membre d'un groupe terroriste, et nous pensons qu'il essayait d'immigrer en Allemagne", a-t-il ajouté. Plus de trois jours après la disparition de l'avion, des dizaines de navires, d'avions et d'hélicoptères de neuf pays (notamment Chine, États-Unis, Vietnam, Malaisie, Philippines, Singapour) participent aux recherches. La Chine, dont 153 ressortissants se trouvaient à bord de l'appareil et qui reproche à la Malaisie de n'avoir pas immédiatement engagé tous les moyens nécessaires, a annoncé le redéploiement de dix satellites à haute résolution pour l'aide à la navigation, l'observation des conditions météorologiques et les communications.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions