vendredi 21 septembre 2018 19:38:46

Ligue Arabe : Le Conseil des ministres arabes des Affaires étrangères condamne le terrorisme sous toutes ses formes

Le Conseil de la Ligue arabe, au niveau des ministres des Affaires étrangères, a condamné avec fermeté le terrorisme sous toutes ses formes, appelant à l'éradiquer et à tarir ses sources idéologiques et financières.

PUBLIE LE : 11-03-2014 | 0:00
D.R

Le Conseil de la Ligue arabe, au niveau des ministres des Affaires étrangères, a condamné avec fermeté le terrorisme sous toutes ses  formes, appelant à l'éradiquer et à tarir ses sources idéologiques et financières.

Le Conseil a salué, au terme des travaux de sa 141e session sur le thème "les moyens de lutte contre le terrorisme international", la décision  du souverain saoudien, le roi Abdallah Ben Abdelaziz, relative à la lutte contre  le terrorisme. Le Conseil ministériel a rejeté tout amalgame entre terrorisme et islam,  précisant que l'islam prône les valeurs de tolérance et bannit le terrorisme  et l'extrémisme. Les ministres arabes des Affaires étrangères ont appelé à lutter contre toutes les formes de chantage exercées par les groupes terroristes (menaces et demandes de rançons) pour financer leurs crimes.
Le Conseil a, par ailleurs, appelé les pays arabes qui ne l'ont pas encore fait à ratifier les conventions arabes en matière d'entraide judiciaire et sécuritaire et à activer la convention arabe de lutte contre le terrorisme. Il a également appelé les pays arabes ayant ratifié la convention arabe de lutte contre le terrorisme à la mettre en œuvre sans délai et à activer le mécanisme exécutif arabe de lutte contre le terrorisme. Le Conseil a en outre approuvé le rapport et les recommandations du  groupe d'experts arabes chargé de la lutte contre le terrorisme lors de sa réunion tenue au Caire en février 2014, appelé à la poursuite des efforts visant  à renforcer les capacités de la Ligue arabe dans la lutte contre le terrorisme et à aider les pays arabes à devenir parties aux conventions et autres protocoles  arabes et internationaux dans ce domaine. Se félicitant de l'entrée en vigueur de la convention arabe en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, le Conseil a appelé les pays arabes qui ne l'ont pas encore fait à parachever les procédures de ratification et à déposer les instruments de ratification auprès du secrétariat général. Le Conseil de la Ligue arabe a également souligné la nécessaire adaptation des mesures prises en matière de lutte contre le terrorisme aux règles du droit international, notamment le droit international des droits de l'homme. Il a aussi appelé les pays arabes à imposer des sanctions à quiconque collecte des fonds au profit de personnes ou d'entités qui les utilisent pour commettre des actes terroristes ou y participer. Le Conseil a en outre souligné la nécessité de poursuivre les efforts arabes pour suivre la mise en œuvre de la stratégie mondiale des Nations unies  en matière de lutte contre le terrorisme et renforcer la coopération entre la Ligue arabe et les organisations régionales et internationales dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.
Il a, par ailleurs, appelé à la poursuite des efforts en vue de la création d'un réseau d'entraide judiciaire arabe en matière de lutte contre le terrorisme  et le crime organisé. Insistant sur la nécessité d'accélérer l'élaboration de la convention globale des Nations unies sur le terrorisme, le Conseil a appelé à renforcer l'échange d'expertise et d'informations entre les pays arabes dans tous les aspects liés à la lutte contre le terrorisme, notamment la sécurisation des  frontières, le contrôle de la circulation des marchandises et des personnes et l'utilisation d'internet à des fins terroristes.
Le Conseil a également salué la décision de la tenue de la conférence internationale de Baghdad sur la lutte contre le terrorisme, les 12 et 13 mars 2014 dans la capitale irakienne. Le Conseil s'est, par ailleurs, félicité des actions découlant de la 2e conférence ministérielle régionale sur la sécurité des frontières, tenue à Rabat en novembre 2013, dans le cadre du plan d'action de Tripoli.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions