samedi 21 septembre 2019 09:48:15

Le ministre de la Santé à Bouira : Création d'ici fin 2014 de 13.000 postes d'agents techniques de la santé

"13.000 postes de travail ATS sont prévus, d'ici la fin de l'année, au niveau national", a déclaré le ministre lors d'une visite d'inspection de l'Etablissement public hospitalier Amar Ouamrane de Lakhdaria où il s'est notamment enquis de ses différents services ainsi que des travaux d'extension et de réhabilitation du service des urgences médicochirurgicales.

PUBLIE LE : 10-03-2014 | 23:00
D.R

"13.000 postes de travail ATS sont prévus, d'ici la fin de l'année, au niveau national", a déclaré le ministre lors d'une visite d'inspection de  l'Etablissement public hospitalier Amar Ouamrane de Lakhdaria où il s'est  notamment enquis de ses différents services ainsi que des travaux d'extension  et de réhabilitation du service des urgences médicochirurgicales. M. Boudiaf a rappelé qu'un concours national a été organisé récemment pour le recrutement des agents techniques de la santé dans la wilaya de Bouira ainsi que dans les autres wilayas, avant de souligner que le ministère œuvrait de façon à assurer des affectations équitables de praticiens spécialistes dans les wilayas souffrant d'un manque en matière de personnel. Dans ce contexte, le ministre a observé que la wilaya connaîtra bientôt une solution à son problème de manque de praticiens, de gynécologues et de radiologues, notamment qui se pose avec acuité dans plusieurs établissements hospitaliers. "Nous allons profiter de la prochaine et nouvelle promotion pour affecter  des praticiens gynécologues et radiologues pour Bouira", a-t-il dit. En inspectant les différentes infrastructures de son secteur, M.  Boudiaf a insisté auprès des services concernés sur "la bonne prise en charge des populations locales en matière d’accueil et de soin". A sa deuxième halte à Sour El-Ghozlane, M. Boudiaf s'est enquis des travaux de réalisation d'un centre de psychiatrie d'une capacité de 80 lits dont les travaux sont presque achevés. Le ministre a évoqué l'idée de construire un centre de traumatologie sur l'axe Blida-Bouira de l'autoroute Est-Ouest pour prendre en charge les accidentés de la route, particulièrement. M. Boudiaf a ensuite inauguré un laboratoire médical dans la commune de Sour El-Ghozlane, achevé depuis deux ans. Le ministre a instruit les responsables concernés à recruter un personnel spécialisé pour mettre en service ce centre le plus rapidement possible, avant de s'enquérir du projet de réhabilitation et d'extension du services des urgences médicochirurgicales de l’EPH de la ville et de visiter ensuite l'Institut national supérieur de formation paramédicale. Dans la commune d’Ain Bessam, le ministre a inauguré une nouvelle polyclinique baptisée du nom du chahid Heddiouche-Salah, ainsi que le service des urgences médicochirurgicales ayant connu récemment une vaste opération de réhabilitation et d'extension. M. Boudiaf qui a rendu visite, à l'occasion, à des malades hospitalisés, a inspecté l’établissement public hospitalier Kaci-Yahia de M'cheddalh, où il a écouté un exposé sur le projet du nouvel hôpital de 120 lits qui sera lancé incessamment au niveau de cette commune. Le ministre a, aussi, inspecté le projet de réalisation d'une école de formation paramédicale, avant de visiter l'UMC de l'hôpital Mohamed-Boudiaf de Bouira qui a été rouvert jeudi dernier après avoir été rénové. M. Boudiaf a clôturé sa visite par une rencontre avec les praticiens et responsables locaux de la santé pour évoquer différentes questions relatives, notamment au développement du secteur dans la wilaya.                                   
APS      

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions