mardi 18 juin 2019 07:01:08

Projets de partenariat durable : Rencontre d’hommes d'affaires algériens et portugais a Alger

Le développement de "projets de partenariat durable" entre l'Algérie et le Portugal, notamment dans l'énergie et le BTPH, a été au centre d'un forum d'affaires bilatéral tenu, hier à Alger, avec la participation d'une vingtaine d'entreprises portugaises.

PUBLIE LE : 11-03-2014 | 0:00

Le développement de "projets de partenariat durable" entre l'Algérie et le Portugal, notamment dans l'énergie et le BTPH, a été au centre d'un forum d'affaires bilatéral tenu, hier à Alger, avec la participation d'une vingtaine d'entreprises portugaises. Les moyens d'établir un partenariat gagnant-gagnant entre les deux pays  existent, notamment dans les secteurs du bâtiment, du BTPH, de l'énergie, de  l'agro-alimentaire et du textile, selon des opérateurs économiques présents  à cette rencontre économique. "C'est dans le but de hisser les relations économiques et commerciales bilatérales que nous avons organisé cette rencontre, surtout avec l'existence  d'une volonté réciproque d'intensifier et de développer des partenariats durables", a indiqué le président de la Chambre de commerce et d'industrie d'Alger (CCI),  Korichi Mustapha.  Des représentants d'une quarantaine d'entreprises algériennes sont venus explorer les opportunités d'affaires avec leurs homologues portugais à l'occasion de ce forum organisé conjointement par la Chambre algérienne de commerce  et d'industrie (Caci) et la Chambre de commerce et d'industrie arabo-portugaise  (CCIAP). De son côté, la secrétaire générale de la CCIAP, Aïda Bouabdellah, a estimé que les relations économiques algéro-portugaises ne devraient pas se  limiter aux seuls liens commerciaux, appelant à la concrétisation "de véritables  partenariats" dans l'industrie à moyen et à long terme. Actuellement, plus de 80 entreprises portugaises activent en Algérie, notamment dans l'agroalimentaire, le BTPH, le transport, l'engineering, les énergies et les énergies renouvelables, selon la représentante de la CCIAP qui  espère élargir les relations d'affaires à d'autres secteurs d'activités. "On veut aller vers une coopération industrielle entre les deux pays", a-t-elle dit. Dans le même contexte, l'ambassadeur du Portugal à Alger, Antonio Gamito, s'est félicité des bonnes relations économiques entre les deux pays, tout en insistant sur leur approfondissement et leur développement. Il a appelé, à cet effet, à développer d'autres formes de coopération, tout en invitant les opérateurs économiques algériens à investir au Portugal. "Une ligne aérienne Alger-Lisbonne sera opérationnelle fin mars ou début avril. Elle va faciliter le déplacement des opérateurs économiques qui vont bénéficier de plusieurs avantages au niveau de notre ambassade pour qu'ils puissent concrétiser leurs projets", a-t-il révélé. Par ailleurs, le diplomate portugais a indiqué que la quatrième commission  mixte algéro-portugaise se tiendra les 19 et 20 mars prochain à Alger en présence  des responsables des deux pays. Les exportations algériennes vers le Portugal, composées essentiellement  d'hydrocarbures, ont atteint 1,7 milliard de dollars en 2012, alors que les importations se sont chiffrées à 600 millions de dollars contre, selon des chiffres communiqués par la Caci.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions