samedi 22 septembre 2018 18:57:55

Logements promotionnels pour les non-résidents : Une nouvelle formule pour les Algériens établis à l’étranger

Les non-résidents peuvent désormais bénéficier d’un logement, à l’instar de leurs compatriotes, à la faveur d’un nouveau dispositif destiné à cette catégorie. En effet, les modalités d’acquisition de logement s’enrichissent, d’une autre formule qui consacre désormais le droit d’avoir un toit aux émigrés, jusque là, exclus des différents programmes.

PUBLIE LE : 11-03-2014 | 0:00
D.R

Les non-résidents peuvent désormais bénéficier  d’un logement, à l’instar de leurs compatriotes, à la faveur d’un nouveau dispositif destiné à cette catégorie. En effet, les modalités d’acquisition de  logement s’enrichissent, d’une  autre formule qui  consacre désormais le droit d’avoir un toit aux émigrés, jusque là, exclus des  différents programmes. Le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme  vient  matérialiser ce droit avec  l’installation de trois commissions  dans le cadre de l’examen du lancement d’un dispositif pour les  Algériens, établis à l’étranger. Aujourd’hui, cette nouvelle formule intervient dans un souci de garantir une égalité des chances d’attribution de logement à tous les Algériens, sans exclusion. L’ambitieux programme de logement  du gouvernement qui s’inscrit dans une démarche de résorption de la crise du logement, en fait s’attelle à répondre à la demande exprimée, en mettant l’accent sur une reconsidération des moyens financiers dégagés, mais aussi la multiplication des formules qui tentent de satisfaire toute les franges de la population. Il faut dire que le gouvernement s’est lancé un défi de construire durant le quinquennat 2009/2014, plus de deux millions d’unités. Il faut dire  que ces commissions, installées au cours d'une réunion à laquelle ont pris part le ministre de l'Habitat, Abdelmadjid Tebboune et le ministre délégué auprès du ministre des Finances, chargé du Budget, ont pour mission de se pencher sur les voies d'instituer ce nouveau programme qui sera lancé au profit de la communauté algérienne, installée à l’étranger. Cette commission, constituée de cadres du ministère des Finances, de la Banque d'Algérie et de banques publiques commerciales, prendra en charge l'examen des volets financiers de l'opération, au moment  où la commission composée de membres des deux chambres du Parlement se penchera sur les conditions d'éligibilité. La commission composée des directeurs du ministère de l'Habitat sera  chargée, quant à elle, d'examiner les voies relatives à la réalisation de ces projets en question. Ces organes soumettront  leurs propositions au Premier ministre, la semaine prochaine. Le LPNR annoncé par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme devient réalité avec la mise en place de ces trois organes qui vont veiller à la finalisation de cette formule pour lui permettre de prendre forme.    Après l’AADL et le LPP, le LPNR est en bonne voie et s’apprête à voir, dans les mois  à venir, le jour. Les services du ministère des Affaires étrangères recensent plus de deux millions d'Algériens inscrits au niveau des ambassades et consulats algériens, dont 80% sont établis en France.   Aujourd’hui, le gouvernement  est décidé à lutter contre la crise de logement. L’enveloppe financière, dégagée pour le secteur  vient réaffirmer tout l’intérêt accordé à ce dossier.
Samia D.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions