jeudi 05 dcembre 2019 17:04:20

Bouira : sit-in de gardes communaux devant le siège de la wilaya pour des revendications socioprofessionnelles

Plus d’une centaine de gardes communaux, issus de cinq wilayas du pays, se sont rassemblés hier devant le siège de la wilaya de Bouira pour exiger la satisfaction de revendications socioprofessionnelles.

PUBLIE LE : 10-03-2014 | 0:00

Plus d’une centaine de gardes communaux, issus de  cinq wilayas du pays, se sont rassemblés hier devant le siège de la wilaya  de Bouira pour exiger la satisfaction de revendications socioprofessionnelles. Venus des wilayas de Bouira, Tizi-Ouzou, Bejaia, Jijel et Biskra, les  garde-communaux s’étaient rassemblés devant le siège de la wilaya, pour demander aux autorités de «clarifier davantage» leur statut et exiger des indemnisations sur les années de terrorisme, ainsi que le paiement des heures supplémentaires travaillées. Ils réclament aussi l’amélioration des conditions de vie des retraités et le versement d’indemnités aux veuves des gardes communaux. «Nous sommes décidés à aller jusqu’au bout de nos actions de protestation  pour arracher nos droits. Nous sommes des victimes de la législation du travail»,  a insisté Aliouat Lahlou, délégué national des gardes communaux. «Nous avons lutté contre le terrorisme pour sauver le pays et, maintenant,  l’Etat doit reconnaître nos sacrifices et nous donner nos droits», a indiqué, de son côté, le porte-parole des gardes communaux de la wilaya de Béjaïa. Ies gardes communaux comptent organiser, dans les prochains jours, des rassemblements au niveau des chefs-lieux des wilayas de Bouira, Bejaia et Tizi-Ouzou, en prévision d’une marche à laquelle ils ont appelé pour le 12 mars  à Alger. Plus de 60.000 gardes communaux ont bénéficié de la retraite proportionnelle exceptionnelle, rappelle-t-on. Les procédures de mise à la retraite proportionnelle exceptionnelle s'inscrivent dans le cadre des mesures exceptionnelles décidées pour la prise en charge des gardes communaux, avait indique le ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué. Et d’ajouter «Tout agent de la garde communale ayant bouclé 15 années de service ouvre droit à une retraite proportionnelle exceptionnelle sans condition d'âge». Le ministère de l'Intérieur est à pied d'œuvre pour l'élaboration d'un texte règlementaire définissant les modalités de transfert et garantissant  aux gardes communaux les droits acquis, notamment la préservation du niveau de leur revenu, avait précisé le communiqué.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions