dimanche 18 novembre 2018 09:54:34

Enquête sur la filière lait : Une dizaine de laiteries fermées définitivement

Foncier agricole : 177.000 dossiers régularisés

PUBLIE LE : 10-03-2014 | 0:00
Ph:T. Rouabah

La 20e réunion d’évaluation trimestrielle des contrats de performance pour le renouveau agricole et rural a été tenue hier au ministère de l’Agriculture. Cette rencontre est intervenue dans un contexte marqué par la poursuite et l’intensification de la mise en œuvre des programmes de modernisation et de développement des filières agricoles et des espaces ruraux ciblés.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a exprimé, en marge de cette réunion, sa satisfaction quant au développement qu’a connu ce secteur porteur pour l’économie nationale. Il a relevé, dans ce sens, que «durant le quinquennat 2009/2014,  des résultats  encourageants ont été enregistrés. Le développement qu’a connu le secteur  de l’agriculture est dû à la politique mise en place par le gouvernement». Le ministre a cité, à titre d’exemple, la production de la pomme de terre, dont «la  production a atteint un niveau  qualitatif. Elle a augmenté  de 19 millions de quintaux à 50 millions de quintaux».
«Actuellement, a-t-il ajouté, nous sommes en train de penser à l’exportation de ce produit.» La production réalisée de la  pomme de terre pour la compagne  2012/2013 a atteint 48.8 millions de quintaux, contre 42.2 millions en 2012. Les wilayas d’El-Oued, avec 11.7 millions de quintaux (24%), Aïn Defla, avec 7.3 millions  de quintaux (15%), et Mostaganem, avec 3.7 millions de quintaux (8%), réalisent, à elles seules, 22.7 millions de quintaux. L’objectif global annuel retenu au titre des contrats de performance pour 2013, soit 31.6 millions de  quintaux, est de ce fait largement dépassé. Il en est de même pour les prévisions de production  de 40 millions de quintaux, à atteindre à l’horizon 2014.
Le ministre a en outre salué «les investisseurs et les agriculteurs pour leurs efforts déployés afin de développer ce secteur d’avenir», assurant que son département «mettra tous les moyens nécessaires afin de les encourager». À une question relative au déficit enregistré dans l’aliment du bétail, le ministre a répondu que «ce créneau a connu un développement remarquable». «Certes, a-t-il dit, nous n’avons pas atteint le degré total de satisfaction en la matière, mais c’est un domain pour lequel nous faisons appel aux hommes d’affaires pour y investir davantage.» S’agissant de l’enquête menée par son département  sur les producteurs de lait, il a indiqué qu’«il y a des enquêtes qui n’ont pas abouti dans certaines entreprises, d’où la décision prise de procéder à leur fermeture». «Actuellement, nous avons procédé définitivement  à  la fermeture d’une dizaines d’unités. Et des enquêtes sont toujours en cours», affirme-t-il. La production laitière enregistrée au cours de la campagne 2012/2013 est définitivement arrêtée à 3.5 milliards de litres, contre 3.088 milliards de litres en 2011/2012, toutes productions confondues, pour un objectif global annuel retenu au titre  des contrats de performance de 3.48 milliards de litres de lait. La collecte de lait cru est de 831.9 millions de litres pour 2013, contre 687.9 millions de litre réalisés, lors de la procèdent campagne. Les wilayas de Sétif, de Sidi Bel-Abbès et de Skikda réalisent, à elles seules, 19% de la production nationale. Les wilayas de Sétif (8%), Batna (7%), Sidi Bel-Abbès (5%) et Skikda (5%) totalisent 25% de la production nationale.
Sur les 1.518 communes productrices de lait, 650 réalisent 80% de la production. Les trois communes leaders dans la production de lait sont Mechroha à Souk Ahras, avec 30 millions de litres, Bazer Sakhra à Sétif, avec 21.3 millions de litres, et Hanancha à Souk Ahras, avec 15.8 millions de litres.

Foncier agricole : 177.000 dossiers régularisés
Lors de cette rencontre, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Nouri, n’a pas manqué de mettre l’accent sur les demandes qui ont été déposées au niveau du ministère pour bénéficier d’actes de concession agricole, remplaçant le droit de jouissance, en indiquant que sur un total de 219.000 dossiers, plus de 177.000 étaient régularisés. «Cette opération qui entre dans le cadre de la mise en œuvre de la loi 10/03 fixant les modalités d’exploitation des terres agricoles relevant du domaine privé de l’État, a-t-il précisé, sera achevée en juin 2014.» Pour permettre aux agriculteurs ayant obtenu des actes de concession d’obtenir des crédits bancaires, Abdelwahab Nouri souligne que «des mesures seront prises dans les plus brefs délais. Cette opération se déroulera  dans de  bonnes conditions, selon les instructions données à la Banque algérienne  de développement rural (BADR) pour le   traitement de  ce dossier, en collaboration  avec les agriculteurs».
S’agissant des résultats de l’évaluation des contrats de performance des wilayas pour le renouveau agricole, pour la campagne 2012-2013, il a été enregistré une production de céréales de 49,1 millions de quintaux, contre 51,3 millions, lors de la campagne précédente. Quant à la production de viande blanche, elle a atteint 4,2 millions  de quintaux, contre 3,6, lors de la campagne précédente, alors que les contrats de performance pour 2013 prévoyaient 3,1 millions de quintaux.
 Concernant la production de tomate industrielle, 9,4 millions de quintaux qui ont été produits, contre 4,6 millions en  2011-2012 et un objectif de 6,47 pour 2013.  Par ailleurs, 118,8 millions de quintaux de produits maraîchers ont été produits sur un programme prévu de 90,1 millions de quintaux, en 2013. Quant aux agrumes, leur production a été de 12,1 millions de quintaux,  contre 10,9 millions, l’année 2012, alors que l’objectif 2013 prévoyait 10,9 millions. En ce qui concerne la  filière oléicole,  5,8 millions de quintaux d’olive ont été produits, contre 3,92 millions de quintaux, lors de la campagne précédente, alors que les prévisions de 2013 tablaient sur 5,2 millions.
Pour ce qui est des dattes, la production a totalisé 8,5 millions de quintaux en 2012-2013 et 7,89 millions de quintaux durant la campagne précédente.
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions