mardi 25 septembre 2018 09:05:17

Tayeb Louh, ministre de la Justice, Garde des sceaux : « La justice a franchi de grands pas et son indépendance sera davantage renforcée »

La liberté d’expression est garantie pour tous et se pratique dans le cadre du respect de la loi

PUBLIE LE : 04-03-2014 | 0:00
Ph : T.Rouabeh

«La justice a franchi de grands pas, dans le cadre du programme de Président  de la République relatif à la reforme de justice», a déclaré, hier, le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, en marge  de  l’ouverture de la session de printemps du Conseil de la nation.

Le ministre a également souligné que «la justice sera renforcée davantage dans le cadre de l’appui de son indépendance et sa force pour l’application  des dispositions de lois du système législatif national en vigueur».
Aussi, M. Louh a rappelé que «les instances judiciaires nationales qui jouissent de prérogatives dans le cadre des lois en vigueur veillent  à garantir l’application et le respect de la loi pour assurer la sécurité et  la stabilité du pays». Aussi, comme il le précise, c’est «grâce à la politique de réconciliation nationale initiée par le Président de la République et grâce au concours de tous les citoyens et de toutes les institutions de l’État, l’Algérie a pu recouvrer sa paix et sa stabilité». Une paix et une stabilité retrouvées,  pour lesquelles «l’Algérie a payé le prix fort durant les années 1990 lorsqu’elle fut ciblée par le fléau du terrorisme qui a failli ébranler les fondements de l’État», a affirmé le ministre, qui a profité de l’occasion pour appeler «le peuple algérien et les institutions de l’État à œuvrer dans le sens de la préservation de la stabilité du pays à travers le respect des lois de la République et la garantie de la liberté d’expression pour tous dans le respect des droits d’autrui». Le ministre de la Justice a également mis en relief, le fait que «la création de la Commission nationale de supervision de l’élection présidentielle prévue le 17 avril prochain, composée exclusivement de magistrats, figure parmi les résultats des réformes politiques et législatives de 2011, opérées en consultation avec les partis et les personnalités nationales».
En somme, a-t-il noté, «la loi organique promulguée en 2012 a consacré cette commission indépendante qui a supervisé les élections législatives, puis locales de 2012».
 S. G.

----------------------------------

La liberté d’expression est garantie pour tous et se pratique dans le cadre du respect de la loi
Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh a affirmé, hier à Alger, que la liberté d’expression est «garantie pour tous» et reste «un droit qui doit se pratiquer «dans le cadre du respect de la loi». Dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture de la session de printemps du Conseil de la nation, M. Louh a indiqué que «la liberté  d’expression est garantie pour tous», affirmant que «le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a soutenu ce droit qui est consacré par les différentes lois de la République». Il a souligné que la pratique de ce droit doit se faire dans le cadre du respect de la loi. Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, a ajouté que «le droit à la liberté d’expression s’inscrit dans le cadre des principes de consécration de la démocratie que l’Algérie œuvre à asseoir». Le ministre a en outre appelé «toutes les institutions, dont la presse, à œuvrer à ancrer la culture et le respect de la loi, en vue de garantir la stabilité de l’Algérie pour laquelle se sont sacrifiés nos martyrs».
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions