dimanche 05 juillet 2020 11:51:07

Mohand-Cherif Hannachi, president de la JSK : « Rien ne peut justifier le traitement réservé à la JSK »

"Asselah est un gentil garçon qui est très correct. Il faut voir ce qu’il a subi comme insultes, provocations, avec en sus des projectiles balancés contre lui au niveau de la surface des 6 mètres. "

PUBLIE LE : 03-03-2014 | 0:00
D.R

La JSK a perdu face à la JSMB, un match qu’elle devait absolument gagner pour rester sur le podium…
Personnellement, je suis très déçu par cette défaite, alors que j’estime qu’on avait la victoire entre les mains et qu’elle nous a finalement échappés. C’est vrai qu’on avait aussi l’impression que la JSMB jouait le match de son existence, mais en ce qui me concerne et je le dit en toute sincérité, les changements opérés par notre entraîneur Aït-Djoudi n’étaient pas du tout propices. On pouvait tuer le match bien avant que ne surviennent les incidents que tout le monde a vus…

Justement, on a été écœuré parce qu’on a pu voir sur le petit écran comme images de désolation, avec la pluie de projectiles lancés par les fans de la JSMB en direction de Asselah et du banc de la JSK…
C’est exactement le mot approprié pour qualifier ce qui s’est passé. Ce n’est qu’une rencontre de football entre deux équipes qui ont toujours été amies. Je n’ai rien compris à l’attitude des supporters de la JSMB et je dis que les dirigeants de la JSMB ne sont pas exempts de tout reproche. Personnellement, je n’ai pas pu effectuer le déplacement avec mon équipe, parce que j’étais un peu malade, mais je sais, à travers les échos qui me sont parvenus, qu’on préparait un sale coup à la JSK…

Comment cela et pourquoi ?
La JSMB joue sa survie en Ligue 1. Elle a voulu profiter du caractère derby du match et de la venue de la JSK pour provoquer le déclic. Il y a certainement, aussi, d’autres raisons que j’ignore apparemment ! Rien, absolument rien, ne peut expliquer ou justifier un tel traitement réservé à la JSK, qui a, de tout temps, été le porte-flambeau de la Kabylie et le digne représentant de l’Algérie sur le plan continental, des années durant. La JSK a de tout temps été estimé par tous ; il ne faut pas oublier, aussi, que c’est le club le plus titré du pays. Nos joueurs, et, notamment notre gardien de but Malik Asselah ont été la cible de divers projectiles lancés des tribunes occupées par les supporters de la JSMB. Vraiment, c’était moche et regrettable     à voir. Pourquoi, tout cela ? Est-ce cela le football ?

Asselah a fini par péter les plombs en réagissant à la provocation des fans de la JSMB et a fini par être expulsé par l’arbitre. Un commentaire là-dessus ?
Asselah est un gentil garçon qui est très correct. Il faut voir ce qu’il a subi comme insultes, provocations, avec en sus des projectiles balancés contre lui au niveau de la surface des 6 mètres. On l’a fait sciemment sortir du match ; après tout, c’est un être humain. L’arbitre Necib n’a pas fait ce qu’il fallait pour le protéger et veiller aussi à la sécurité de notre équipe et de l’ensemble de notre délégation. D’où la fin de match cauchemardesque que la JSK a vécu au stade de l’Unité maghrébine de Bejaia. Si tout s’était bien passé, on aurait été déçus certes de la défaite, mais on aurait applaudi la victoire de la JSMB, mais pas dans de telles circonstances intolérables. Où va-t-on comme ça ? Où va notre football ? je voudrai rajouter autre chose…

Allez-y…
Les remplaçants de la JSMB n’avaient pas à s’échauffer derrière Asselah qu’ils n’ont cessé de provoquer ; à commencer par notre ancien joueur Chalali qui a fait, lui aussi, dans la provocation. Il n’a cessé d’insulter notre capitaine Ali Rial et notre gardien de but. Au vu du dernier quart d’heure de la partie entaché d’incident, l’arbitre aurait du arrêter le match. Ce n’était plus possible de jouer. Les stadiers, les chercheurs de balles et des personnes présentes sur la main courante, ont tout fait pour déstabiliser nos joueurs. Certains, comme Aïboud, ont été blessés, nos supporters ont été pris à partie et pourchassés, leurs véhicules saccagés, c’est quoi ça ? Pour notre part, on a établi un rapport détaillé ; aux instances concernées de prendre les mesures qui s’imposent…
Entretien réalisé par
Mohamed-Amine Azzouz


 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions