jeudi 14 novembre 2019 21:23:52

Médéa : Relogement prochain des familles des habitations précaires

Plus de 240 familles, résidant dans des habitations précaires dans des communes de Médéa et d’Ouzera, seront relogées, à compter de la première semaine du mois de mars, dans des logements neufs, a annoncé le wali de Médéa, Brahim Merad, en marge d’une visite de travail à travers des communes de la wilaya.

PUBLIE LE : 02-03-2014 | 0:00


Plus de 240 familles, résidant dans des habitations précaires dans des communes de Médéa et d’Ouzera, seront relogées, à compter de la première semaine du mois de mars, dans des logements neufs, a annoncé le wali de Médéa, Brahim Merad, en marge d’une visite de travail à travers des communes de la wilaya. Une première vague de 130 familles, habitant un bidonville érigé à la périphérie de la zone d’agglomération urbaine de la commune d’Ouzera (10 km à l’est de Médéa), sera relogée à la faveur de cette opération de résorption de l’habitat précaire, a indiqué le chef de l’exécutif, lors de son déplacement au niveau de cette commune. Des instructions ont été données sur place aux responsables de la commune, de l’Office de promotion et de gestion immobilière et de la société de distribution d’électricité et du gaz du Centre, pour «prendre toutes les dispositions nécessaires et permettre à ces citoyens d’occuper leurs nouveaux logements, dans les meilleures conditions possibles». Le chef de l’exécutif a affirmé, dans le même sillage, que 115 familles, qui résident actuellement dans des constructions insalubres et menaçant ruine au quartier «Ras-Kelouche», sur les hauteurs de la ville de Médéa, ainsi que des familles qui squattent, depuis plusieurs années, deux anciennes salles de cinéma de la ville, seront également touchées, dans une deuxième phase, par cette opération de relogement. Cette opération aura lieu avant la mi-mars prochain, a précisé M. Merad, faisant observer que le nombre de logements, récemment mis à la disposition de la commune, «permet de couvrir largement les besoins spécifiques à cette catégorie de citoyens».

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions