mardi 25 septembre 2018 05:06:14

Algesco célèbre ses 20 ans d’existence en Algérie : La compétence algérienne à l’honneur

La politique mise en place par le gouvernement pour le transfert du savoir-faire s’est avérée payante. Les 200 employés d’Algesco l’illustrent parfaitement. Ce qui est très rassurant pour l’avenir de l’Algérie.

PUBLIE LE : 01-03-2014 | 0:00
Ph. : Nacéra

La politique mise en place par le gouvernement pour le transfert du savoir-faire s’est avérée payante. Les 200 employés d’Algesco l’illustrent parfaitement. Ce qui est très rassurant pour l’avenir de l’Algérie.

Qui a dit que les algériens n’étaient pas compétents ? D’ailleurs, lors d’une visite guidée organisée au profit des médias nationaux à Algesco, centre de services dédié aux turbomachines, une des plus importantes infrastructures à l’échelle mondiale, constituant le fleuron de l’industrie électrique en Algérie, à l’occasion de la célébration de ces  20 ans d’existence en Algérie, nous avons constaté cette filiale commune entre Général Electrique, Sonatrach et Sonelgaz, fonctionne avec un personnel 100% algérien, comptant des ingénieurs et des techniciens de haut niveau, aux compétences multiples. «Au regard de leurs compétences, je suis trop fier d’appartenir à  cette catégorie des cadres  made in Algeria.»C’est en ces termes élogieux, que s’est exprimé l’un des ingénieures rencontrés sur le site. L’une des fonctionnaires qui nous a accompagné lors de cette visite n’a pas caché sa fierté quant au niveau des employés de ce  centre. Du fait que la majorité écrasante des employés sont des Algériens, cela, selon elle, confirme qu’«il y a le transfert du savoir-faire et des compétences algériennes». Lorenzo Simonelli, président et GEO de GE Oil et Gas, a déclaré : «Nous sommes reconnaissants envers nos employés et nos partenaires pour leur précieuse contribution afin de positionner Algesco en tant que centre d’excellence et partenaire de confiance pour les acteurs du secteur de l’énergie. Algesco a un rôle déterminant dans la croissance  de l’efficacité  du secteur énergétique du pays, en assurant des services sur site et réparation de la flotte de production des hydrocarbure et de l’électricité en Algérie. Nous assurons également, un rôle social en contribuant à la création d’emplois à destination  des  professionnels algériens. L’Algérie a pour ambition, le renforcement  du secteur de l’énergie afin de  répondre  à une demande  croissante. Dans ce contexte, GE continuera à  agir en tant que partenaire engagé fournissant des technologies de pointe et soutenant les talents algériens.»
De son côté, le vice-président de Sonatrach, Allaoua Saidani, a mis l’accent sur la formation, en indiquant qu’«il est important de prendre en considération cet  aspect du fait que c’est le seul moyen permettant le transfert du savoir-faire et de la connaissance». Il dit, dans ce sens,  que «le succès d’Algesco illustre bien la valeur que les partenaires stratégiques apportent à l’économie nationale. Ce centre fournit les technologies les plus avancées en matière d’inspection, de maintenance et de préparation, répondant ainsi à nos besoins dans les domaines de la compression et du pompage du gaz  et du pétrole». Il a conclu son intervention en saluant les compétences algériennes pour leur contribution au développement de l’économie nationale, notamment le secteur en question.
Makhlouf Ait Ziane

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions