mercredi 19 septembre 2018 10:59:45

Conférence nationale sur "la femme travailleuse et le dialogue social" : Des progrès considérables

«Sur les 140.000 primo demandeurs d’emploi recrutés en 2013 dans le cadre du dispositif d’insertion professionnelle, 66.000 sont des femmes, ce qui représente un taux appréciable de 47%»

PUBLIE LE : 27-02-2014 | 0:00
Ph. Nesrine T.

«Sur les 140.000 primo demandeurs d’emploi recrutés en 2013 dans le cadre du dispositif d’insertion professionnelle, 66.000 sont des femmes, ce qui représente un taux appréciable de 47%», a indiqué, hier à Alger, Mohamed Benmeradi, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale.

Intervenant à l’ouverture des travaux  de la conférence nationale sur "La femme travailleuse et le dialogue social" organisée les 26 et 27 fevrier,  par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, conjointement avec celui de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, M. Benmeradi a mis l’accent sur les efforts considérables consentis par les pouvoirs public en vue d’encourager la participation de la femme algérienne dans le monde du travail. Dans ce cadre, le ministre a évoqué les nombreux projets financés en 2013 par la Caisse nationale d’allocation chômage (CNAC), en relevant que sur un total de 21.500 projets, 2.202 concernaient uniquement des femmes entrepreneures. Pour ce qui est de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej), M. Benmeradi a fait part de la consécration de 3.530 projets au profit de la gent féminine.   
Pour sa part, Mme Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, a tenu d’abord à rappeler les nombreux acquis politiques et socioéconomiques, enregistrés dans ce domaine, depuis l’indépendance, en citant l’important taux de participation de 30% de la femme algérienne dans les Assemblées élues, notamment. Après quoi, la ministre a souligné "l’importance de cette rencontre destinée à renforcer le rôle économique de la femme travailleuse, d'élever le taux de sa participation aux négociations collectives et de renforcer son autonomie économique".
S’exprimant au cours de cette rencontre, Abdelmadjid Sidi-Saïd, SG de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), qui a rendu un vibrant hommage aux femmes travailleuses, a relevé l’absence de la gent féminine dans les représentations syndicales. À ce sujet, le SG de l’Ugta a mis l’accent sur l’importance de la relance du concept de la Fédération nationale des femmes travailleuses pour les motiver à intégrer le mouvement syndical. Il convient de noter que la tenue de cette conférence qui a été sanctionnée par une série de séminaires régionaux de formation a pour objectif l’élaboration d’une charte de la femme travailleuse, l’une des instructions du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, en vue de valoriser le rôle des femmes dans la société.
Il convient de rappeler que cette rencontre a vue la participation de plus de 200 personnes, représentant les secteurs ministériels concernés, les deux chambres du Parlement, ainsi que des représentants du patronat et des femmes gestionnaires dans les secteurs public et privé.
Kamélia H.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions