mercredi 08 juillet 2020 16:00:50

Hassi-Messaoud : 380 exposants attendus au Salon des fournisseurs de produits et services pétroliers

380 exposants, nationaux et étrangers, sont attendus à la 4e édition du Salon international des fournisseurs de produits et services pétroliers, du 4 au 7 mars prochain à Hassi-Messaoud (Ouargla)

PUBLIE LE : 27-02-2014 | 0:00

380 exposants, nationaux et étrangers, sont attendus à la 4e édition du Salon international des fournisseurs de produits et services pétroliers, du 4 au 7 mars prochain à Hassi-Messaoud (Ouargla), a-t-on appris des organisateurs. Ce rendez-vous des professionnels opérant dans les activités en rapport avec l’industrie des hydrocarbures verra, en plus de la participation nationale, la présence de 65 firmes françaises, 22 chinoises, et des compagnies russes, autrichiennes, américaines, égyptiennes et émiraties, ont précisé les représentants de "Petroleum Industry communication" (partie organisatrice). Cette édition verra, pour la première fois, la participation de l'entreprise nationale Sonatrach et ses filiales qui viennent se joindre aux 250 firmes nationales présentes au Salon, ont-ils ajouté, estimant que le Salon constituera "une bonne opportunité d’affaires pour les entreprises activant dans le secteur à la recherche de meilleures solutions à leurs installations". Parallèlement à l’exposition, qui couvre une superficie de 18.000 m², des ateliers et des conférences seront animés par des experts de renommée nationale et internationale.
L’on s’attend à ce que le Salon draine des visiteurs professionnels de qualité.
On table sur plus de 22.000 visiteurs", ajoute-t-on. Lancé en 2011, le Salon international est devenu en quelques années "un rendez-vous incontournable des pétroliers et de leurs fournisseurs, grâce à un savoir-faire entièrement algérien qui a su s’imposer comme la plus grande plateforme économique et commerciale d’Afrique", ont souligné les organisateurs. Il constituera, aussi, une bonne opportunité pour les autorités de la wilaya d’accompagner l’investissement, dans et en dehors du secteur des hydrocarbures, dans le but de faire de Hassi-Messaoud la plus grande zone industrielle d’Afrique, ont-ils soutenu.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions