dimanche 16 fvrier 2020 22:07:19

Criminalité : Des femmes parmi les malfaiteurs

La prolifération de la criminalité, sous toutes ses formes, est un fait qu’on ne peut nier.

PUBLIE LE : 27-02-2014 | 0:00

La prolifération de la criminalité, sous toutes ses formes, est un fait qu’on ne peut nier. Les statistiques de la police et de la gendarmerie nationale sont là pour confirmer ce constat qui prend, d’années en années, des proportions alarmantes.  
A présent, le phénomène n’épargne aucune couche de la société y compris les femmes qu’on a cru longtemps à l’abri de tels agissements. En 2012, elles étaient plus de 2.570 à y avoir été impliquées et présentées devant la justice.
Récemment, les gendarmes de la brigade d'El-Kerma (Oran) ont démantelé une association de malfaiteurs composée de trois personnes parmi lesquelles figure une femme, avons-nous appris auprès de la cellule de communication de la GN.
Les mis en cause ont en effet agressé un homme de 43 ans qu’ils ont délesté de sa voiture. La victime, qui était en stationnement, a été sollicitée par la femme en question pour la conduire vers El-Kerma. A l'arrivée, le chauffeur, qui s’est arrêté à la demande de sa cliente, a été  agressé par quatre complices avant de le déposséder, sous la menace de couteaux, de sa voiture avant de prendre le large.
Les recherches sont aussitôt déclenchées, les gendarmes sont parvenus à récupérer la voiture dans la commune de Misserghine et à interpeller la femme dans la ville d’El Kerma. Ses deux complices, dont l’un était en possession d'une épée, ont été interpellés à Sidi-Chahmi.  Déférés devant la justice, les mis en cause ont été placés en détention provisoire pour association de malfaiteurs, port d’armes prohibées et vol qualifié.
Par ailleurs, à M’sila, une femme a été arrêtée pour avoir été impliquée dans le vol d’un cheptel. Accompagnée d’un homme, la mise en cause s’est introduite, le visage encagoulé, à l’intérieur d’une tente installée dans la zone « Maadher Deffla », sise dans la commune de Khoubana. Après avoir ligoté deux femmes ; les deux acolytes se sont emparés de 38 ovins avant de prendre la fuite à bord d'un véhicule de marque Toyota Hilux.
Les investigations entreprises par les gendarmes de la brigade de Khoubana ont conduit à l'interpellation  de l'épouse du berger et la saisie à son domicile conjugal de 13 ovins parmi le cheptel volé avant de mettre la main sur le berger, interpellé le même jour.
Déférés devant la justice, l'homme a été placé en détention provisoire alors que la femme a été mise sous contrôle judiciaire.
    SAM

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions