mardi 25 juin 2019 21:47:54

CRB : Un club à la croisée des chemins

Cette équipe du CRB à l'histoire glorieuse vit aujourd'hui des moments des plus difficiles du fait qu'elle n'est qu'à un point du premier relégable, le CRBAïn Fekroun.

PUBLIE LE : 26-02-2014 | 0:00
D.R

Cette équipe du CRB à l'histoire glorieuse vit aujourd'hui des moments des plus difficiles du fait qu'elle n'est qu'à un point du premier relégable, le CRBAïn Fekroun. On peut même dire selon les observateurs que les "rouge et blanc" n'ont jamais été proches du purgatoire que durant le présent exercice.

Ce qui commence vraiment à inquiéter les supporters de l'Aâquiba demeure le fait que l'équipe est sur une série de contre-performances depuis le début de la phase retour. Hormis la victoire, au stade du 20 Août, devant l'ASO sur un but de Khoudi, on  peut dire que les belouizdadis ne sont pas au mieux de leur forme. Ce qui a accentué le désarroi des fans du club réside dans le fait que le club ne gagne plus. En effet, les deux dernières défaites contre le MCA, à domicile, et la JSK, au stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou ont été vécu comme un véritable affront que l'équipe n'a pu trouver les solutions pour  surmonter la mauvaise actuelle. Ce qui a encore exacerbé et compliqué la position actuelle est cette défaite contre la JSK sur le score de 3-1 qui vient tout juste celle contre le MCA at home par 1-0 sur un but de Zeghdane. Une équipe qui perd à domicile et à l'extérieur n'est pas faite pour rassurer ses fans, surtout qu'il ne reste désormais que 10 journées avant la fin du présent exercice.
Pourtant, tout le monde au quartier de belouizdad avait pensé que contre la JSK l'équipe, considérée comme la "bête noire" de la JSK avait la possibilité de se refaire une nouvelle santé et repartir du bon pied. Il n'en fut rien, puisque les joueurs n'ont pas eu le rayonnement qu'on leur connaissait. Ils sont revenus au bercail bredouille. C'est ce qui explique que la direction du club a aussitôt réagi en limogeant le coach du club, Abdelkader Iaïche. Il a été remplacé par Mohamed Henkouche, l’entraîneur en chef et Hocine Yahi, l’entraîneur adjoint après une réunion du Conseil d’Administration qui aura duré plus de trois heures. Vont-ils permettre au CRB de repartir ce  week end du bon pied? C'est la question que tout le monde se pose à Belouizdaid. Toujours est-il, le CRB n'a pas le droit au faux-pas lorsqu'il s'agira ce samedi, au stade du 20 Août, de "croiser le fer" à une équipe du CABBA qui est actuellement dans une position de relégable. Les "rouge et blanc" n'ont aucunement le droit à l'erreur.
Ils doivent impérativement l'emporter pour entretenir l'espoir de se tirer d'affaire. Certes, les supporters du CRN sont un peu dubitatifs, surtout qu’Ammour ne joue à cause de son opération au ménisque, mais ils restent confiants pour voir Rebih, Bourekba, Bogy et les autres relever le défi et remettre le CRB sur les bons rails. Néanmoins, attention à ces équipes comme le CABBA ou le CRBAF qui luttent avec acharnement pour trouver le moyen de se maintenir. D'où la grande bataille qui attend toutes les équipes en cette fin de saison.
HAMID GHARBI


CRB
Henkouche et Yahi succèdent à Iaïche

Remue-ménage  au CRB ! La dernière défaite du Chabab à Tizi-Ouzou (3-1) n’a pas été sans conséquence pour le club de l’Aâquiba. Au lendemain de l’agression dont été victime l’équipe sur le chemin du retour à Alger, Abdelkader Iaïche a déposé sa démission. L’ancien entraîneur du MCEE qu’on savait déjà sur la sellette n’a pas résisté à l’énorme pression qui pesait sur lui. Déjà face au MCA (défaite 1-0), les joueurs en sont venus aux mains dans le vestiaire après le match, signe que le groupe lui échappait totalement. Si l’on y ajoute la place de reléguable qu’occupe le club, depuis, les conditions sont favorables à un départ. En tous les cas le conseil d’administration de la SSPA /CRB n’a pas cherché à retenir l’entraîneur qui a été remplacé dans la foulée par le duo Hankouche-Yahi. Les deux hommes qui connaissent parfaitement la maison, le premier pour y avoir travaillé en tant qu’entraîneur à plusieurs reprises et le second pour y avoir joué, arrivent avec l’intention déclarée de maintenir le club en Ligue 1. C’est du moins laa première déclaration de Mohamed Henkouche après l’officialisation de son retour à la barre technique. L’entraîneur qui est passé par le MCO en outre et son assistant entameront leur mission dès aujourd’hui. Treizième au classement, à un point du troisième reléguable, le CRB n’a jamais été aussi proche de passer à la trappe que cette saison. Pourtant, le club s’est donné les moyens humains à la trêve pour la zone rouge, mais l’instabilité chronique du staff technique (Iaïche a remplacé Gamondi, lequel a remplacé Bouali, avant d’être remplacé par Henkouche !) et la pression de plus en plus palpable des supporters ont plombé le parcours d’une équipe qui n’a jamais réussi réellement à faire preuve de régularité, en dépit de quelques éclairs par-à-coups. Les dirigeants espèrent ouvrir une nouvelle page avec Henkouche et Yahi. Les données sont, néanmoins compliquées.
A. Benrabah 
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions