mercredi 11 dcembre 2019 02:39:12

Examens de fin de cycle et vacances scolaires : Les dates maintenues

Conséquence de la gréve des enseignants : Manifestation des élèves des classes d’examen devant l’annexe du ministère de l’Éducation

PUBLIE LE : 24-02-2014 | 0:00
D.R

« Ni report des examens, ni sacrifice des jours de repos et des vacances de printemps », scandaient, hier matin, les élèves du cycle secondaire qui se sont donnés le mot à travers Facebook, pour un rassemblement devant les locaux de l’annexe du ministère de l’Education nationale, au Ruisseau, à Alger, pour protester contre le rythme « intensif »  imposé pour le rattrapage  des cours suite à la grève des enseignants qui a affecté le secteur durant ces quatre dernière semaines.

Venus des lycées de Kouba, de Ain Naâdja, El Madania, El Mouradia, et de Gué de Constantine, pour ne citer que ceux-là,  les élèves notamment de classes de terminale ont exprimé leur « rejet catégorique » à toute mesure prise à l’encontre de leur « intérêt et de leur santé ». « Nous n’avons pas fait de grève, mais voilà que nous en subissons les  conséquences », protestent-ils tout en refusant de renoncer à leurs journées de repos et à leurs vacances de printemps.
« Nous refusons de suivre les cours les mardis et samedis après-midi. Comment peut-on étudier dans un même cadre huit heures par jour et durant tous les jours de la semaine y compris les vacances. C’est anti pédagogique », souligne un groupe de manifestant en colère. « Nous ne sommes pas obligés de payer les conséquences de la grève des enseignants qui nous a perturbés, fatigués et stressées.
Nous sommes contre la suppression des vacances de printemps et le report des examens », lance un autre groupe de lycéens dans notre direction. Les manifestants réclament  l’application du fameux seuil d’évaluation des programmes en justifiant cette demande par la surcharge des programmes et par le fait que tous les lycées ne sont pas censés avoir suivi le même rythme, ce qui fait qu’un cours dispensé dans un lycée ne l’est pas forcément dans un autre. Dépêchées sur les lieux, les forces de l’ordre ont dispersé les manifestants, en les repoussant jusqu’à la place des Fusillés. Elles les ont ensuite contraints  à quitter les lieux en les  embarquant dans des bus de l’Etusa pour les ramener vers leurs établissements scolaires respectifs. Selon les responsables du secteur, un groupe de lycéens délégués par les manifestants a été reçu par M. Benrabah qui a écouté leurs doléances tout en leur promettant d’examiner leurs revendications. Il y a lieu de rappeler que suite à la grève des enseignants affiliés à l’Unpef, le Cnapest et le Snapest le ministère de l’Education nationale a procédé à l’installation d’une commission nationale afin d’examiner les « meilleures méthodes et les moyens nécessaires » pour rattraper plus de 100 heures perdues suite à cette situation de grève. Selon les responsables du secteur, la commission procédera à l’évaluation du taux du programme enseigné et l’état d’avancement des cours au niveau de chaque établissement scolaire tout cycle confondus et décidé par la suite de la manière pour pallier à cette situation sans toutefois perturber l’élève. Une fois le travail de la commission achevé, une circulaire sera élaborée sur la base de ses recommandations et transmise à l’ensemble des directions de l’éducation pour application. Pour les spécialistes la question est compliquée, car la grève a eu pour conséquence de « fragiliser » et de « démotiver »  une grande partie des élèves, rendant « laborieuse » l’assimilation des leçons lors de la reprise des cours. Pour Nafissa Benbouzid, psychologue à l’hôpital psychiatrique de Chéraga, l’arrêt des cours a créé « un surcroît » de stress chez les élèves, particulièrement chez les élèves de classes d’examen qui se trouvent « anxieux  et insomniaques ». Elle a relevé que ces élèves n’ont plus « le cœur » à travailler pour assurer leur année scolaire normalement ou de décrocher le baccalauréat, relevant que déjà en temps normal, ils éprouvaient toutes « les peines » du monde  à assimiler et à comprendre les cours sans stress et angoisse.     
Sarah Sofi

------------------------------

Examens de fin de cycle et vacances scolaires :
Les dates maintenues
Le ministère de l’Education nationale tient à rassurer l’ensemble de la communauté éducative, et, plus particulièrement, nos élèves candidats aux examens de fin de cycle quant au bon déroulement de l’année scolaire. Il est tout à fait compréhensible que la grève observée par trois syndicats ait généré de l’angoisse chez les élèves concernés. Le ministère de l’Education nationale a déjà entrepris une première évaluation de la situation avec les inspecteurs pédagogiques. Les résultats ont permis de conclure à une situation tout à fait maîtrisable. Nos élèves bénéficieront d’un climat de travail serein.  
Ils ne seront nullement perturbés dans leur concentration et leur préparation à ces échéances de fin d’année, vu que les établissement sont inégalement touchés par ces arrêts de travail, un plan de récupération des heures perdues sera discuté et arrêté en fonction des spécificités de chaque établissement scolaire. Les délégués de classe et les représentants des parents d’élèves seront associés à cette concertation. Ils participeront activement à l’élaboration de ce plan au niveau de chaque classe.
Par ailleurs, les dates des vacances et des examens de fin de cycle sont officiellement maintenues. 
Quant aux dates des compositions, elles sont laissées à l’appréciation de la concertation au niveau de chaque établissement. Ainsi, nos élèves pourront bénéficier du dévouement de leurs enseignants loin de toutes précipitation et de tout bachotage dans l’exécution des programmes dont la progression a été fixée en début d’année scolaire. Il est à rappeler que les sujets d’examen ne porteront que sur les leçons effectivement dispensées et qu’une période de révision leur sera accordée.
Le ministère de l’Education nationale encourage vivement les élèves à garder confiance en leurs éducateurs. Leur avenir est aussi celui de la nation et nous agirons de la sorte à ce qu’il soit des plus prometteurs.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions