jeudi 19 septembre 2019 03:19:43

Agriculture : 3.000 hectares pour la tomate industrielle à Guelma

La superficie consacrée à la culture de tomate industrielle dépassera, cette saison dans la wilaya de Guelma, le seuil des 3.000 hectares, a affirmé hier à l’APS, le directeur des services agricoles, Laïd Ouadi

PUBLIE LE : 22-02-2014 | 23:00
D.R

La superficie consacrée à la culture de tomate industrielle dépassera, cette saison dans la wilaya de Guelma, le seuil des 3.000 hectares, a affirmé hier à l’APS, le directeur des services agricoles, Laïd Ouadi. Les surfaces vouées à cette spéculation connaissent une évolution "constante" dès lors qu’elles n’atteignaient que les 1.800 hectares en 2008, a relevé le responsable, en marge d’une rencontre de préparation de la nouvelle campagne  de plantation de tomates, organisée au siège de la direction du secteur. Selon M. Ouadi, l’un des facteurs incitatifs sera "certainement, cette année, le relèvement du prix de vente de tomates aux unités de transformation, fixé à 15 dinars/kg, dont 4 dinars provenant du soutien public à la filière. La récolte de cette saison devrait atteindre les 2 millions de quintaux avec des rendements attendus de 600 quintaux à l’hectare, a encore souligné le directeur des services agricoles. Des rencontres avec tous les intervenants sont organisées pour assurer le succès de la campagne de plantation qui a lieu habituellement entre mars et avril, a également indiqué le même responsable, notant que Guelma est actuellement "l’une des premières wilayas productrices de tomate, à la faveur, entre autres, de l’action d’orientation et d’accompagnement assurée aux producteurs par les agents de vulgarisation et les techniciens du secteur". La rencontre préparatoire a réuni les membres de l’association de wilaya  des producteurs de tomate industrielle, les responsables des conserveries, un représentant de l’Office interprofessionnel des légumes et des viandes de l’Est  (ONILEV) et les cadres locaux du secteur de l’agriculture. Les facilités à accorder aux cultivateurs de tomates, y compris ceux ne possédant pas de carte agricole, et certaines clauses des conventions signées entre les producteurs et les unités de transformation y ont notamment été abordées.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions