vendredi 21 septembre 2018 19:41:15

3e Forum des entrepreneurs maghrebins à Marrakèch : un contrepoids aux groupements internationaux

Le 3e forum des entrepreneurs maghrébins a affirmé la nécessité de renforcer la coopération, la coordination et la consultation avec le secrétariat général de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et d’impliquer l’Union maghrébine des entrepreneurs (UME) dans les réunions des comités et conseils ministériels maghrébins.

PUBLIE LE : 19-02-2014 | 0:00
D.R

Le 3e forum des entrepreneurs maghrébins a affirmé la nécessité de renforcer la coopération, la coordination et la consultation avec le secrétariat général de l’Union du Maghreb arabe (UMA) et d’impliquer l’Union maghrébine des entrepreneurs (UME) dans les réunions des comités et conseils ministériels maghrébins.

Dans une déclaration finale, à l’issue de leurs travaux tenus lundi et mardi à Marrakech (sud du Maroc), les participants ont, notamment mis en exergue la nécessité de renforcer les dimensions juridiques et organisationnelles de l’UME de manière à être en cohérence avec les conclusions et recommandations du forum ainsi que le nouvel objectif stratégique actuel du secteur privé. Les participants ont formulé un ensemble de recommandations notamment l’accélération de la mise en œuvre de l’espace économique intégré afin de relever les défis actuels et constituer un contrepoids devant les groupements économiques régionaux et internationaux, relier les marchés des pays de l’UMA et leur créer le climat juridique favorable. Ils ont également préconisé de poursuivre et intensifier les rencontres maghrébines portant sur la facilitation et l’harmonisation des politiques et procédures commerciales et douanières, d’accélérer l’harmonisation des règles d’origine. La déclaration appelle à renforcer l’infrastructure des pays de l’UMA et hâter la mise en œuvre des programmes maghrébins afférents et à coordonner la coopération maghrébine. Ils ont, par ailleurs, préconisé d’accélérer les procédures finales d’institution de la Banque maghrébine pour l’investissement et le commerce extérieur (BMICE), afin qu’elle participe au financement des projets d’intégration en matière de commerce, d’investissement, d’appui au développement et de création d’emploi.
En outre, la déclaration a appelé à actualiser la convention relative à la prévention de la double imposition, à actualiser la convention de coopération administrative en matière de prévention des contraventions douanières, à prendre des mesures pour faciliter l’échange des produits agricoles, agro-alimentaires et produits de la mer.  Les participants ont, d’autre part, appelé à mettre en œuvre des projets communs en matière d’énergies renouvelables et à développer l’industrie maghrébine afin de créer l’emploi, stimuler la croissance et diffuser la culture de l’innovation, du développement technique et de la diversification de l’économie. Enfin la déclaration indique qu’il a été convenu de tenir une réunion de l’UME avec la délégation européenne pour étudier les moyens de coopération, de partenariat et de support entre les deux institutions en s’engageant à œuvrer au cours de cette année pour renforcer le partenariat avec d’autre communautés régionales. Placé sous le thème «l’intégration économique: un pacte de prospérité partagé», le forum s’est déroulé avec la participation des cinq organisations patronales des pays de l’UMA et de plusieurs acteurs économiques et institutionnels de la région.  L’Algérie était présente avec une délégation de quelque 60 personnes représentant la Confédération algérienne du patronat (CAP) et le Forum des chefs d’entreprise (FCE). Les travaux ont porté sur diverses questions ayant trait à la relance de l’intégration économique maghrébine qui ont été discutées en sessions plénières et en ateliers thématiques.  La rencontre a été organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), au nom de l’Union maghrébine des employeurs (UME). Créée le 17 février 2007 à Marrakech sous l’impulsion de l’UMA, l’UME se compose outre de la CAP, de la CGEM, du Conseil du patronat libyen (CPL), de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) et de la Confédération nationale du patronat mauritanien (CNPM). Le premier Forum des entrepreneurs maghrébins s’est tenu en mai 2009, à Alger et le second en mai 2010, à Tunis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions