Rentrée professionnelle du 2 mars : 14.000 places prévues

En prévision de la rentrée professionnelle qui aura lieu le 2 mars prochain, les inscriptions pour la seconde session se poursuivent, au niveau des différents centres et instituts de formation professionnelle.
PUBLIE LE : 18-02-2014 | 23:00

En prévision de la rentrée professionnelle qui aura lieu le 2 mars prochain, les inscriptions pour la seconde session se poursuivent, au niveau des différents centres et instituts de formation professionnelle.

Les jeunes gens intéressés par un stage, par une formation professionnelle, auront, en fait, jusqu’à dimanche prochain pour présenter leurs candidatures. Viendront ensuite, du  24 au 26 du mois, les journées de sélection et d’orientation qui seront consacrées aux tests d’entrée, notamment, et à l’étude des dossiers. A l’issue de cette phase, l’heure sera à la proclamation des résultats, le 1er mars 2014, avant l’avènement de la rentrée qui aura lieu, le lendemain.
Au niveau de la capitale, les inscriptions vont bon train, a-t-on constaté, de visu. Contacté, hier, pour avoir de plus amples informations à ce sujet, le directeur de la formation professionnelle de la wilaya d’Alger, Ahmed Zegnoun, a souligné que les capacités prévisionnelles de cette session  sont, en fait, de l’ordre de 14.000 offres, tous types confondus. Notons, dans ce cadre, que les différents types et modes de formation dispensées se déclinent comme suit : formation résidentielle, formation par apprentissage, formation passerelle, milieu rural, cours du soir, formation à distance, formation des catégories particulières, formation qualifiante initiale et femme au foyer.
Interrogé sur le nombre de candidats déjà inscrits, notre interlocuteur répondra que l’affluence est appréciable et que jusque-là, celle-ci a dépassé les 50% des capacités prévisionnelles.
« La rentrée du 2 mars 2014 est dédiée spécialement aux gens n’ont pas pu s’inscrire lors de la session précédente. Cela dit, au niveau d’Alger, la formation est assurée selon le besoin exprimé par le secteur économique », a relevé M. Zegnoun.  Faut-il le rappeler, la direction de la formation professionnelle de la wilaya a conclu, depuis 2013, pas moins de dix conventions de partenariat avec des opérateurs économiques de plusieurs branches d’activités.
A signaler, également, plusieurs rencontres entre la direction de la formation   professionnelle de la wilaya d’Alger et des entreprises du secteur industriel ont été récemment initiées. Ces rencontres tendent à développer la formation duale. Ainsi donc, les apprentis-stagiaires seront formés 2 jours par semaine au niveau des CFPA. Le reste de la semaine, ils seront pris en charge au niveau de l’entreprise, avec l’encadrement nécessaire, a assuré notre interlocuteur.
Ce mois a vu, également, l’organisation, du 1er au 8 février de journées de sensibilisation au centre culturel d’Hussein-Dey ; des journées visant à  mettre en exergue l’importance de la formation par apprentissage qui offres aux jeunes de réelles opportunités d’insertion professionnelle.
Fort d’une capacité totale de 40.000 places pédagogiques, le secteur de la formation  professionnelle à Alger accueille actuellement 37.500 stagiaires, dans 11 instituts  et 48 centres.
Vous qui souhaitez acquérir un métier, mais qui pour une raison ou une autre,  n’avez pas pu vous inscrire, lors de la dernière rentrée professionnelle. Il est encore temps. Vous pouvez vous rattraper, en vous rapprochant du centre ou de l’institut de formation professionnelle le plus proche de votre lieu de résidence.
Soraya Guemmouri

---------------------------

Quelques chiffres sur la session d’octobre 2013
La première session d’octobre dernier a réuni 270.000 nouveaux stagiaires qui ont rejoint les établissements de la formation, au titre de la rentrée de la formation professionnelle 2013-2014.
Le ministère a offert, pour la rentrée de la première session, un total de 391.000 nouvelles places pédagogiques, tous modes de formation confondus, soit un taux d’accroissement de l’ordre de 8,61% par rapport à la même rentrée de formation de l’année 2012-2013.
Ces nouvelles places pédagogiques offertes concernent la formation résidentielle avec 121.000 places, la formation par apprentissage avec 94.000 et 18.000 nouvelles places pédagogiques pour les établissements privés de formation professionnelle, rappelle-t-on.
Le secteur a offert également pour la même rentrée, 40.000 nouvelles places pédagogiques pour la femme au foyer, 9.000 nouvelles places de formation pour la population en milieu rural et 18.350 nouvelles places pour le milieu carcéral.
A retenir, par ailleurs, les structures du secteur de la formation professionnelle ont été renforcées par l’ouverture de 21 nouveaux établissements de formation totalisant une capacité de 12.450 postes de formation, qui viennent s’ajouter à plus de 1.100 établissements répartis sur le territoire national.
Le parc équipement a été également renforcé par la livraison et l’installation de près de 300 sections d’équipements technico-pédagogiques.
Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels compte actuellement 212.433 stagiaires et apprentis reconduits.
En plus des infrastructures, on notera, pour septembre dernier, le recrutement de 1.190 nouveaux formateurs, ce qui porte le ratio à 1 formateur pour 20 stagiaires.
Soraya G.



 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : [email protected]