samedi 16 dcembre 2017 19:54:42

L’autoroute des Hauts plateaux sera lancée le 1er Avril : Une réalisation 100 % algérienne

Plus de 90 % des projets du quinquennat 2009/2014 lancés

PUBLIE LE : 18-02-2014 | 0:00
D.R

Nos entreprises nationales qui ont désormais acquis une expérience et un savoir-faire indéniables prendront donc tout naturellement en charge l’autoroute des Hauts Plateaux….

«Le quinquennat  2009/2014 a été lancé dans sa globalité et actuellement  nous sommes en train de lancer les  derniers projets inscrits dans  le programme telle que la pénétrante de Tizi-Ouzou-Bejaia vers l’autoroute Est-Ouest». C’est ce qu’a indiqué hier, le ministre des Travaux publics, Farouk Chiali. Intervenant sur les ondes de la Radio nationale, il, a précisé que «plus de 90 % des projets du  quinquennat 2009/2014, ont été déjà lancés». A une question de savoir si les tronçons restants seront livrés durant l’année 2014, il a souligné «qu’on a beaucoup parlé de ces derniers qui sont dans un mauvais état et qui totalisent un certain nombre de kilomètres, mais il est nécessaire de faire la comparaison entre ceux qui ont été confiés aux consortiums japonais et chinois d’un côté et ceux qui ont été réalisés auparavant et qui doivent être mis à niveau». Parce qu’à l’origine, l’autoroute Est-Ouest, a-t-il dit «a été réalisé en deux étapes, et que le Président de la République a donné des instructions pour réaliser toutes les autoroutes en deux fois et en trois voies, ainsi que la nécessité de la mise à niveau de ces tronçons». Ces derniers seront réhabilités a-t-il fait savoir «avant  la saison estivale ». Concernant l’enveloppe financière  consacrée pour leur  mise à niveau, il est estimé  globalement a-t-il dit « à 20 milliards de dinars ». S’agissant du la dégradation de certains tronçons  au niveau de l’autoroute Est Ouest, il a indiqué que «sur les 1.200 km,  927 km ont été confiés aux Japonais et aux Chinois, et que les dégradations que nous signalons n’ont rien à voir avec les tronçons lancés en 2006». Il précisera que «la majorité des tronçons qui sont dans un état de détérioration sont ceux  réalisés en dehors des Japonais et des Chinois». Concernant les raisons de l’effondrement du tunnel de Djebel El Ouahch, il a indiqué que «nous avons fait des sondages à partir de la montagne ce qui nous a permis de découvrir qu’il y a pas mal d’endroits  vides dans le sol». Afin de stabiliser ces tunnels  a-t-il souligné «injecté du béton dans les vides», avant d’annoncer que «les deux tunnels sont complètement stabilisés et actuellement l’entreprise japonaise a repris les travaux du tunnel du côté Nord, en attendant le traitement des éboulements qui ont lieu du côté Sud. Le ministre a fait savoir dans ce sens « qu’actuellement nous avons plus de 1.300 d’ouvrages d’art», et de rappeler que «nous en avons réalisé depuis une dizaine d’années pour 5 000 milliards de dinars». Ceci a permis a-t-il indiqué « de créer plusieurs postes d’emplois, 118.000 km de route,  plus de 1.000 km d’autoroute, plus de 700 km de voies express ainsi que l’entretien de 178 000 km de routes ». Il dira dans ce contexte que «ce budget conséquent a donné des résultats très importants».

D’ici 2019 : plus de 4 milliards de dinars consacrés au secteur des travaux publics
Il a relevé que « nous avons proposé pour les 5 années à venir (2014-2019) 4200 milliards de dinars qui vont être repartis comme suit : 4.000 milliards de dinars pour les routes, 250 milliards DA pour les ports, et 32 milliards de dinars pour les aéroports». S’agissant de l’autoroute des Hauts Plateaux, il a indiqué que nous sommes en train de constituer des groupes auxquels vont être confiés les tronçons de cette nouvelle autoroute. Nous avons environ 300 km  qui ont été partagés en une dizaine de lots. Les travaux des premiers  tronçons seront lancés d’ici  le  1er  avril prochain.  Concernant  les entreprises qui seront impliquées dans la réalisation de cette autoroute, il précisera que «selon les instructions du gouvernement la priorité sera réservée aux entreprises nationales ». Tout  en rassurant «qu’on a  les capacités et les entreprises qui prendront en charge la réalisation de cette autoroute ». Une trentaine d’entreprises nationales de catégorie 8 et 9 jugées capables de se constituer en groupement  ont été recensées », a-t-il ajouté. Ce qui fait qu’il n’y aurait probablement aucune entreprise étrangère  n’interviendra» a-t-il fait savoir. Le ministre n’a pas manqué de mettre l’accent sur les délais de réalisation, en indiquant «on va confier chaque tronçon d’une trentaine de kilomètres à chaque groupement et sa réalisation demande 30 mois». Ce qui fait a-t-il précisé que «si tous les groupes commencent leur travaux en même temps, l’autoroute des Hauts Plateaux sera  achevée dans les 30 mois».  Il a rassuré  dans ce contexte que sa réalisation  sera  moderne,  avec l’intégration  d’aires de repos et les infrastructures nécessaires. En ce qui concerne l’enveloppe financière qui sera consacrée à  ce  projet du  siècle, il a indiqué  que «celle-ci est estimée 700 milliards de dinars». D’autre part, à la question de savoir si le projet de l’autoroute qui devrait relier le Nord et le Sud du pays est en phase d’étude, l’invité de la rédaction a souligné que ce projet n’est pas à l’étude vu que les travaux  ont été déjà  entamés. Pour appuyer ses dires il a cité à titre d’exemple la RN1 et (la transsasaharienne)  qui est en cours de  réalisation ainsi que le dédoublement  de la Laghouat vers Ghardaïa, etc
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions