samedi 22 septembre 2018 07:14:56

Signature de deux conventions-cadres entre les EPE du secteur des transports et du textile : Une action de soutien à la production nationale

Deux conventions-cadres entre les entreprises économiques publiques du secteur des transports et celles du secteur de la confection, de l’habillement et du cuir portant sur la dotation de plus de 6.000 employés du secteur concernés par les tenues de travail officielles, ont été signées, hier, au siège de la Centrale syndicale.

PUBLIE LE : 17-02-2014 | 0:00
Ph:Hamadi

Deux conventions-cadres entre les entreprises économiques publiques du secteur des transports et celles du secteur de la confection, de l’habillement et du cuir portant sur la dotation de plus de 6.000 employés du secteur concernés par les tenues de travail officielles, ont été signées, hier, au siège de la Centrale syndicale.

La première a été paraphée entre la SGP IM (industries manufacturières) et la SGP FIDBER (Transports Terrestres) concernant 4.080 travailleurs alors que la seconde a été signée entre la SGP IM et l’ETUSA pour l’acquisition de tenues au profit de 2500 employés. La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général de l’UGTA, et des ministres du Commerce, du Développement industriel et de la promotion de l’investissement, et des transports.
L’action appelée à être élargie au secteur privé, s’inscrit dans le cadre de la politique de soutien et de protection de la production nationale, un axe soulignée dans les recommandations de la dernière tripartite, et qui a fait l’objet de propositions émanant d’un groupe de travail présidé par le ministre du Commerce en prévision de la prochaine rencontre, gouvernement, UGTA, patronat. Une orientation rappelée par le ministre des Transports, M. Amar Ghoul  a affirmé, que les conventions ratifiées sont en conformité avec le «programme du Président de la République, des recommandations du Premier ministre ainsi que des accords entre les partenaires économiques et sociaux».
 Aussi, a-t-il indiqué, la démarche s’inscrit en droite ligne avec les conclusions des dernières assises du secteur des transports qui ont débouché sur des «mesures concrètes» destinées à encourager la production nationale.
Un objectif, dira le ministre qui reste lié à  la «consolidation de l’outil de production». Les conventions du jour concernent la dotation de plus de six mille travailleurs en tenues officielles pour «encadrer l’activité selon des normes qui honorent la profession». Le ministre du Commerce a, pour sa part, déclaré que, l’opération entre les secteurs des textiles et des transports se situe dans le cadre de l’initiative lancée depuis des mois au titre de la politique visant la protection de la production nationale à travers notamment, la restructuration de l’outil de production nationale. M. Mustapha Benbada a souligné, à ce propos, que la préservation du produit national exige, en outre, le soutien des réseaux de distribution ce qui permettrait «d’harmoniser les deux roues, à savoir,  la production et la consommation».
Le ministre évoquera dans ce sillage, la mise en place d’un groupe de travail qui a émis des dispositions censées concourir à l’encouragement de la production nationale. Il ajoutera, à propos des conventions en questions, que de telles opérations contribueront à la «stabilité des emplois et à en créer d’autres » sachant que le carnet de la commande publique portera sur une programme de trois à quatre années.
Pour sa part, M. Amara Benyounès a tenu, d’emblée, à rappeler que l’Etat a consacré ces dernières années, plus de 10 milliards de dollars pour  le soutien du secteur public. Le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’Investissement a souligné, à ce propos, que plus de 25.000 emplois seront créés dans le créneau du textile dont  plus de 18 usines sont en cours de création avec des partenaires turcs notamment. Dans le même contexte, le ministre fera état de deux conventions signées tout récemment entre la société de gestion des participations de l’Etat industries manufacturières (SGP IM), la société COSIDER, et la SGP des  travaux hydrauliques (ERGTHY) pour l’acquisition de 50.000 tenues de travail. La ratification des deux conventions s’inscrit dans la «complémentarité de l’action avec le gouvernement pour la protection de la production nationale» et pour «donner une impulsion» à cette dernière, a déclaré, le secrétaire général de l’UGTA, M. Abdelmadjid Sidi Saïd. Il s’agira de «conforter près de 100 000 emplois», dira t-il. Une action qui sera élargie à d’autres activités du secteur privé, dans les prochains mois, et devra concerner plus de 250 000 emplois. M. Abdelmadjid Sidi Saïd indiquera que la démarche qui contribuera à la «stabilité sociale» concernera 1 million de travailleurs à fin 2014.     
D. Akila
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions