jeudi 20 septembre 2018 07:10:04

Dopage : Les joueurs contrôlés au moins une fois

Un suivi longitudinal pour les joueurs des 32 équipes à partir du 1er mars

PUBLIE LE : 17-02-2014 | 0:00
D.R

Tous les joueurs qui participeront à la Coupe du monde-2014, prévue du 12 juin au 13 juillet prochain au Brésil subiront au moins une fois un contrôle anti dopage à n'importe quel moment et dans n'importe  quel endroit du monde, a indiqué Jiri Dvorak, médecin en chef de la FIFA. "Les équipe recevront des instructions la semaine prochaine. Nous allons réaliser des examens a partir du 1er mars. La logistique est prête. Nous sommes préparés à avoir une sixième Coupe du monde de suite sans dopage", a déclaré  Jiri Dvorak, lors de la réunion tenue samedi à Sao Paulo, qui a regroupé des  représentants de la FIFA, du comité organisateur local (COL) du mondial-2014  et du gouvernement brésilien. Cette réunion a été consacrée à certaines questions médicales liées  au mondial- 2014, y compris des sujets comme les services d'urgence dans les  stades, la santé des spectateurs, des visiteurs et des équipes, le climat et  la chaleur, l'évaluation médicale des joueurs avant la compétition, le contrôle  antidopage durant l'épreuve et le 11 pour la Santé de la FIFA, programme qui  sera mis en œuvre dans les 12 villes hôtes de la Coupe du monde. "Concernant les tests, les joueurs doivent fournir des échantillons de sang et d'urine dans le cadre de la nouvelle stratégie de lutte contre le dopage, qui consiste en la création d'un profil biologique de l'athlète", a  précisé Jiri Dvorak. Pour ce qui est du débat sur les températures élevées dans certaines  régions du Brésil durant la compétition, le premier responsable de la santé  au niveau de l'instance internationale n'a pas écarté la possibilité d'introduire  des pauses supplémentaires pour permettre aux joueurs de se désaltérer. "Nous pouvons introduire des pauses supplémentaires pour que les joueurs  puissent s'hydrater et autoriser l'utilisation de serviettes de rafraîchissement,  mais ces décisions seront prises au cas par cas, avant les matches, par notre  équipe médicale. Nous sommes très bien préparés et nous ferons tout pour protéger  la santé des joueurs." a t-il expliqué.

Un suivi longitudinal pour les joueurs des 32 équipes à partir du 1er mars
Les joueurs des 32 équipes qualifiées au Mondial-2014 au Brésil (12 juin-13 juillet) seront soumis à un suivi longitudinal avec un passeport biologique et des contrôles d'urine et de sang possibles à  partir du 1er mars, a annoncé la Fédération internationale de football (FIFA), samedi à Sao Paulo.  "Les équipes recevront des instructions la semaine prochaine. Nous allons  réaliser des examens à partir du 1er mars. La logistique est prête, nous sommes préparés à avoir une sixième coupe du monde de suite sans dopage", a déclaré le directeur médical de la FIFA, Jiri Dvorak, lors d'une conférence de presse. M. Dvorak a insisté sur le fait que les dates des contrôles ne seront pas rendues publiques. C'est la première fois que le suivi longitudinal est mis en place pour une coupe du monde. Les échantillons de sang et d'urine seront analysés à Lausanne (Suisse)  et leurs résultats stockés dans les passeports biologiques de chaque joueur. Ces passeports biologiques pourront ainsi être comparés à des prélèvements effectués  au cours du Mondial brésilien. Près de 2000 joueurs pouvant être sélectionnés pour le Mondial-2014 ont été recensés par la FIFA. Le dernier footballeur contrôlé positif lors d'un Mondial est la star argentine Diego Armando Maradona lors de la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions