jeudi 19 octobre 2017 11:47:27

Rencontre Hanoune - Gaid Salah : Evaluation de la situation au plan régional et ses répercussions sur l'Algérie

La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, et le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, ont procédé, jeudi, à une évaluation de la situation régionale "à haut risque" et de ses répercussions sur l'Algérie, indique un communiqué du PT.

PUBLIE LE : 16-02-2014 | 0:00
D.R

La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, et le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, ont procédé, jeudi, à une évaluation de la situation régionale "à haut  risque" et de ses répercussions sur l'Algérie, indique un communiqué du PT. Les deux parties ont évalué, l'espace d'une rencontre, "la situation régionale à haut risque et ses répercussions sur l'Algérie dans le contexte  des interventions militaires extérieures". Mme Hanoune a souligné "la nécessité de préserver l'unité de l'Institution  militaire et sa cohésion face à toute tentative de division susceptible d'attenter  à la stabilité du pays et d'ouvrir la voie à une ingérence étrangère sous le  couvert de son incapacité à lutter contre le terrorisme", précise la même source. "L'ANP mérite, à juste titre, la reconnaissance internationale que lui  a value son expérience avérée en matière de lutte antiterroriste et qui constitue  une fierté pour le peuple algérien", a-t-elle soutenu. Par ailleurs, le communiqué du PT précise que le général de corps d'armée  Ahmed Gaïd Salah a souligné que "l'Armée nationale populaire défendra, sans  relâche, l'ensemble du territoire national, préservera la souveraineté du pays  et protègera nos frontières sans, pour autant, les franchir".
"L'Armée ne compte, nullement, participer à un quelconque conflit externe",  a précisé le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah réaffirmant "le refus  de l'Etat algérien de permettre l'établissement d'aucune base militaire étrangère  sur le territoire national". "Le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah a rappelé le message  du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, qui a fustigé les tentatives d'atteinte  à l'unité de l'Armée nationale populaire et ordonné de ne pas l'impliquer dans la présidentielle", lit-on dans le communiqué du PT qui souligne dans le même  sens que le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah a déclaré que "l'Institution  militaire ne s'immisce pas dans la vie politique".
 Le général de corps d'armée a également tenu a souligner "le caractère  républicain et populaire" de l'Armée et ses liens historiques l'unissant à la  nation, "l'ANP étant la digne héritière de l'Armée de libération nationale (ALN)". Au volet de la prochaine élection présidentielle, le vice-ministre de la Défense nationale a affirmé que "toutes les conditions sont réunies pour assurer le bon déroulement de ce rendez-vous électoral et les éléments de l'ANP exerceront leur droit au vote, sans orientations aucunes, à l'instar des autres  citoyens", selon la même source.
 Concernant les problèmes sociaux des éléments de l'ANP dont les retraités, les éléments du service national et les victimes du terrorisme, soumis par Mme Hanoune, le chef d'état-major de l'ANP a souligné que "ces problèmes sont pris  en charge" ajoutant que les "éléments de la garde communale ont été intégrés  dans les rangs de l'ANP et jouiront des mêmes droits que ceux dont disposent  les autres éléments de l'ANP", indique le communiqué. Par ailleurs, les deux parties ont "longuement évoqué la situation interne et la crise fabriquée dans la wilaya de Ghardaïa avec toutes ses incidences allant jusqu'aux complots ourdis tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays  pour entamer l'unité de la nation, d'où l'impératif pour l'Etat de prendre sérieusement  en charge cette question et d'apporter les réponses que requiert la situation",  conclut le communiqué.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions