lundi 19 novembre 2018 21:46:55

Mise en service effective du registre d’état civil numérisé : L’acte de naissance en un clic

Connexion au fichier national d'état civil : Le défi relevé dans les 67 communes de Tizi-Ouzou

PUBLIE LE : 16-02-2014 | 0:00
D.R

La mise en service, du registre national d’état civil numérisé, permet désormais au citoyen, de se faire délivrer, où qu’il soit, et par voie informatique, son acte de naissance contenant un code barre qui le distingue et assure son authenticité. Effective depuis hier à travers toutes les communes du pays, la  mise en service du système numérique de délivrance des documents de l’état-civil, épargnera aux citoyens le déplacement à leur lieu de naissance, pour retirer leurs papiers. Il sera donc « loisible, à compter de cette date, à tout citoyen, de retirer son acte de naissance auprès de sa commune de résidence et de toute autre commune du territoire national. »
L'automatisation du registre d'état civil, faut-il le préciser, entre dans le cadre des engagements pris par le ministre de l'Intérieur relatifs à l'amélioration de  la qualité des prestations que fournit l'administration aux citoyens. Grâce à ce système informatique en forme de réseau, « chaque citoyen peut désormais devant un guichet se faire délivrer un document dans les plus brefs délais. La délivrance ne prend en fait, que quelques minutes.» Une mesure qui a suscité soulagement et satisfaction chez les citoyens. « Quel bonheur de se voir enfin épargner les longues files d’attente que nous subissons à chaque fois que nous avons besoin d’un document d’état civil », s’est réjouit Mohamed, un père de famille rencontré à côté de l’APC d’Alger Centre.
« Je suis très contente. Personnellement je suis née à Khenchela. A chaque fois que j’avais besoin d’un acte de naissance je devais me déplacer jusqu’à ma commune d’origine pour me délivrer ce document. Cette nouvelle mesure m’a vraiment soulagée et je suis sûre que c’est le cas de millions d’Algériens », a estimé Farida, une mère de famille habitant Hussein Dey. « C’est une bonne nouvelle, ça va nous faire gagner énormément de temps », a souligné notre interlocutrice expliquant que jusqu’à présent, il fallait faire la chaîne, déposer son livret de famille et repasser une semaine plus tard pour récupérer son extrait de naissance.

Place au tout numérisé dans les communes
Et c’est avec un optimisme de bon aloi que les Algérois rencontrés hier, à la place Emir Abdelkader appréhendent ces nouvelles dispositions, ceci d’autant que, selon eux, « depuis un certain temps déjà, on peut avoir ses papiers avec juste un clic, et l’imprimante se charge de nous donner autant d’exemplaires qu’on demande, en quelques minutes, alors on imagine ce que ça va être maintenant, avec l’accès instantané, à toutes les communes du pays. » L’opération dite de numérisation des documents administratifs ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin puisque, en ce qui concerne les extraits d’acte de mariage et les extraits d’acte de décès, tout citoyen pourra se faire délivrer ce genre de document de la même manière. Tout est donc en place pour mettre fin à une bureaucratie.
La simplicité devrait être à l’ordre du jour au grand bonheur de tous. Et qui dit numérisation dit aussi possibilité de se faire délivrer tout document dans la commune, donc la wilaya par extension, de résidence et non plus la commune de naissance. Une nouveauté en soi à laquelle les Algériens ont toujours aspiré. Outre ce progrès, l’outil informatique permettra à tout citoyen de se faire délivrer  n’importe  quels documents.
Il y a lieu de signaler que toutes les communes de la wilaya d’Alger ont finalisé l’opération d’informatisation de leurs archives, il y a déjà des mois de cela, en prévision de la mise en service du registre national d’état civil numérisé. Les présidents des APC d’Alger-Centre, Hakim Bettache, et d’El Biar, Mohamed Abdellaoui, deux communes à forte densité populaire.
Le P/APC d’Alger-Centre a  en effet assuré que ses services peuvent désormais établir, en quelques minutes « les actes de naissance établis de l’année 1900 à 2012, sont numérisés à 100%. Ils sont au nombre de 727.352 documents. » Il a rappelé que le service d’état civil de la commune d’Alger-Centre existait depuis 1833 et que la numérisation des différents actes remontant aux années 1800 est réalisée à hauteur de 24%. Les archives de cette commune comptent 351.939 différents actes datant de 1833 à 1900.
Il est question de 155.567 actes de naissance, 38.056 actes de mariage et 158.316 actes de décès. Interrogé sur les documents les plus demandés par les citoyens au niveau de l’état civil de la commune d’Alger-Centre, M. Bettache cite respectivement l’acte de naissance (n°12) avec une moyenne de 4.000 exemplaires/jour, le certificat de résidence (400) et la fiche familiale (260).
Salima Ettouahria

---------------------------

Connexion au fichier national d'état civil :
Le défi relevé dans les 67 communes de Tizi-Ouzou
L'opération de retrait des actes d'état civil dans toutes les communes de la wilaya est désormais effective depuis hier. Des essais sur le fichier national effectués à partir des 67 communes de la wilaya se sont avérés tous concluants, a-t-on indiqué. Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de l'amélioration du service public est d'une grande importance dès lors qu'elle évitera au citoyen de longs déplacements et d'interminables chaînes devant les guichets pour se faire délivrer un acte qu'il pourra désormais retirer dans n'importe quelle commune à travers tout le territoire national.
Dotées de tout le matériel nécessaire, notamment informatique, les 67 communes de la wilaya ont relevé le défi de la spontanéité en permettant à leurs citoyens de retirer des actes d'état civil, notamment l'extrait de naissance, sans l'obligation de se déplacer à leur commune d'origine.        
Bel. Adrar

 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions